SalonsA Jardins, Jardin, les créations paysagères ont retrouvé leur public

Le jardin "(Re)naître" de Pierre Alexandre Risser (société Horticulture & Jardins), a reçu le prix de la Création Paysagère - Grands Jardins pour cette 17e édition.
Le jardin "(Re)naître" de Pierre Alexandre Risser (société Horticulture & Jardins), a reçu le prix de la Création Paysagère - Grands Jardins pour cette 17e édition. (©Matériel et Paysage)

Renouant le contact avec ses visiteurs professionnels et le grand public après deux années d'absence liées à la crise sanitaire, le salon Jardins, Jardin a accueilli 19 000 personnes du 9 au 12 juin aux Jardins des Tuileries à Paris. Voici un premier volet introductif de notre série d'été consacrée aux créations paysagères de cette belle manifestation parisienne.

Comme tout salon, l’événement Jardins, Jardin est le reflet de son secteur, ici l’aménagement paysager des petits espaces urbain, et de son époque. Annulée deux années de suite à cause de la crise sanitaire, la manifestation est revenue avec une volonté encore plus affirmée de mettre en avant les vertus et les services du végétal pour nos sociétés urbaines, désireuses de se porter vers des valeurs pérennes dans un monde globalisé et anxiogène (pandémie et changement climatique, guerre en Ukraine, incertitudes économiques...).

Le verdoyant, la poésie, le beau et le spectaculaire, le rêve, l’originalité et la fantaisie restent bien sûr le leitmotiv de cet événement à l’image du jardin conçu par les paysagistes Pierre-Alexandre Risser et Solenn Moquet, récompensé du Prix de la création paysagère. Le thème de cette édition 2022, « Les jardins extraordinaires », était d'ailleurs une invitation à cette exubérance et créativité.

Un petit aperçu non-exhaustif des jardins en images :

PreviousNext

Des thèmes variés

Mais un jardin n’est pas seulement extraordinaire pour sa beauté, il peut l’être aussi pour son utilité et ses bienfaits. Des thématiques intéressantes ont ainsi été abordées sur le salon à travers de beaux projets associant le savoir-faire des paysagistes à des acteurs associatifs ou privés : jardins thérapeutiques, jardins pédagogiques pour les écoles, jardins faisant appel aux notions d’économie circulaire, jardins de parc immobilier accueillant la biodiversité, jardins adaptés au changement climatique… Autant d’utilisations du végétal que la manifestation a mêlé à ses belles scénographies.

Après 2 ans d’absence, l’événement a attiré 19 000 visiteurs sur 5 jours. Ceux-là ont bénéficié d’une météo clémente et les quelques averses tombées lors de la journée des professionnels le mercredi 9 juin n'ont pas gâché le programme.

PreviousNext

Conférences et job dating

Les retrouvailles avec le public on donc été plutôt réussies pour cette reprise, même si quelques zones vides aux coins du salon semblent indiquer que les exposants présents avant la crise sanitaire ne sont pas encore revenus à 100 %. Ils étaient ainsi une quarantaine cette année, entourant une vingtaine des grands et petits jardins urbains. Un peu plus d'une quinzaine de candidats exposaient par ailleurs leurs inventions au Bosquet des Innovations.

Le programme des conférences et table-rondes portant sur le végétal et la nature en ville (*) est resté riche, notamment lors du mercredi des « pros », avec de nombreuses thématiques : le jardin et la santé, la biodiversité, l'économie circulaire, le changement climatique et la lutte contre la sécheresse, le développement de l'agriculture urbaine... Citons également l’Interprofession Valhor, autre partenaire du salon, qui a dévoilée en avant-première sa nouvelle identité visuelle.

Jardins, Jardin présentait par ailleurs la particularité d’accueillir cette année, en partenariat avec l’Unep-Les entreprises du Paysage, le premier forum « métiers et emploi du végétal, du paysage et de la nature en ville », pour aider la rencontre entre les jeunes et les chefs d’entreprise. Un espace de « job dating » ouvert le samedi 11 juin a attiré plus de 200 personnes qui ont pu candidater pour un emploi. Cette 17e édition marquait donc un nouveau départ pour Jardins, Jardin qui poursuivra cette lancée l'année prochaine du mercredi 31 mai au dimanche 4 juin 2023.

Le stand de l'Unep a permis d'accueillir 200 personnes pour des cessions de "job dating". (©Matériel et Paysage)


(*) Une partie des conférences de l'événement Jardins, Jardin a été enregistrée sous forme d'émissions radios, filmées en podcast. Ceux-là sont disponibles sur les sites radio.immo et radioterritoria.fr.


 

Réagir à cet article

Newsletter

Restez informés en vous inscrivant à notre newsletter

Sur le même sujet

Durabilité

Swap se déploie dans le reconditionnement des matériels de motoculture

Agroéquipements

Un nouveau directeur général pour l'Axema

Pièces et équipements

Kramp France pèse 140 millions d'euros

Tous les articles

Sur le même sujet

Jardins, Jardin
Outils de jardin à batterie
Agroéquipements

Un nouveau directeur général pour l'Axema

Vidéo

La tondeuse RC Spider s'attaque aux pentes !

Jardins, Jardin
Gazons synthétiques

Exelgreen se rapproche du belge Lano

Matériel de grimpe

Husqvarna passe un partenariat avec Teufelberger

Vidéo

La tondeuse Etesia Bahia fonctionne au lithium !