InterprofessionValhor dévoile sa nouvelle identité visuelle sur Jardins, Jardin

Catherine Muller, présidente de Valhor et les représentantes et représentants des organisations professionnelles rassemblées dans l'interprofession française du végétal, présentent la nouvelle identité Valhor "toutes les forces du végétal".
Catherine Muller, présidente de Valhor et les représentantes et représentants des organisations professionnelles rassemblées dans l'interprofession française du végétal, présentent la nouvelle identité Valhor "toutes les forces du végétal". (©Matériel et Paysage)

Le mercredi 8 juin, aux Tuileries, sur l'événement Jardins, Jardin, l'interprofession Valhor a présenté en avant-première sa nouvelle identité visuelle. Catherine Muller, présidente de l'organisation, a insisté sur le sens de ce travail.

C'est sur l'événement Jardins, Jardin, organisé du 8 au 12 juin à Paris au jardin des Tuileries à Paris, que Valhor a choisi de présenter en avant-première sa nouvelle identité visuelle. Le mercredi 8 juin en début de soirée les professionnels des organisations représentatives de la filière du végétal et la presse ont découvert les résultats du travail mené depuis plus d'un an par Valhor et deux agences conseil en communication. Valhor donne rendez-vous à Angers au Salon du Végétal le 13 septembre pour la présentation du site internet et de son espace pro ainsi que les actions de l'interprofession.

Catherine Muller, présidente de Valhor. (©Matériel et Paysage)

Du végétal décoratif au végétal essentiel

Catherine Muller, présidente de l'organisation de l'interprofession, élue en octobre 2021, s'est déclarée "émue, joyeuse et fière" de communiquer la nouvelle identité de l'organisation. Elle servira, selon ses propres termes, à soutenir la promotion du végétal en tous lieux et à tous moments. Ce travail mené depuis maintenant plus d'un an avec le soutien des 10 organisations professionnelles regroupées au sein de Valhor et des membres du bureau, en synergie et en concertation, a permis de faire surgir dans un logo "épuré et fédérateur". Il a été défini avec la volonté d'affirmer la puissance du végétal et de toute la filière (production, commercialisation paysage). Cette dernière, avec ses 186000 professionnels et 52000 entreprises, génère un chiffre d'affaires de 15 milliards d'euros. Ella a montré sa capacité de résilience durant la pandémie et les réponses qu'elle est en mesure d'apporter auprès des citoyens et des consommateurs. "Nous sommes  passés du végétal décoratif au végétal essentiel", a estimé la présidente.  

Un  nouveau cap pour Valhor

Concrètement, le nouveau logo conçu avec une typographie exclusive par l'agence Publicis LMA, affirme à la fois le "V" de "Valhor" mais aussi de "végétal" et de "vitalité". Il reflète l'objectif de montrer le dynamisme d'une filière forte. Il incarne aussi la transformation et l'agilité. L'apostrophe présente dans l'ancienne dénomination "Val'hor" disparait indiquant que l'interprofession est unie, solidaire, entière, plus lisible. La typographie, spécifiquement ronde, affirme de son côté le côté organique du végétal. L'ensemble joue sur plusieurs dégradés de vert communiquant l'énergie, l'ensemble est renforcé par la signature "toutes les force du végétal" affirmant une promesse "celle d'un avenir plus vert dans une société plus responsable". En lien avec cette identité, un nouveau site internet va être lancé grâce au travail réalisé par l'interprofession et l'agence Spin Interactive en partant d'une démarche tournée vers l'expérience utilisateur. Il sera entièrement dévoilé au Salon du végétal le 13 septembre. La volonté est qu'il soit tourné vers les professionnels, facile à utiliser sur mobile, intuitif et qu'il permette d'accéder facilement aux outils proposés par Valhor aux entreprises. Le prochain défi de l'interprofession, après le travail réalisé auprès des professionnels, sera d'agir et communiquer auprès du grand public. Catherine Muller, le bureau de Valhor, les dix organisations professionnelles et l'équipe des collaborateurs salariés, ont tenu à placer ce travail dans continuité de la réflexion déjà engagée durant la précédente mandature où l'interprofession était présidée par Mikaël Mercier. 

Photo de la famille Valhor avec les représentants des organisations professionnelles, des membres du bureau et, à droite au premier plan, Jean-Marc Vasse, délégué général. (©Matériel et Paysage)

 

Réagir à cet article

Newsletter

Restez informés en vous inscrivant à notre newsletter

Sur le même sujet

Evénément en janvier 2023

Territorium, un rendez-vous régional pour les professionnels de la filière verte

Acquisitions

Le groupe Idverde se déploie en apporteur de solutions

Parcours

Baptiste Poirier, directeur national du championnat des arborsites grimpeurs

Tous les articles