Création paysagèreCarré des Jardiniers 2019 (Paysalia)

Notre visite en images de 5 jardins d'exception.

 C'est sur la thème de "la place du village" que cinq paysagistes se sont frottés à la compétition dans le cadre du prestigieux concours du Carré des Jardiniers, organisé par le salon Paysalia et l'Unep avec l'Interprofession Val'hor comme partenaire officiel. Un évènement qui vise à porter en exergue la créativité et les savoir-faire de la profession, le Maître Jardinier élu devenant un ambassadeur d'excellence de la filière paysage. Les candidats ont installé des jardins de 200 m² qui étaient regroupées dans la grande "place du village" du Carré des Jardiniers logé au sein de Paysalia qui se tenait du 3 au 5 décembre 2019 et qui a accueilli presque 30 000 visiteurs.  

Laurent Gras, élu Maître Jardinier 2019 !
« Le renouvellement urbain devient durable »

Gérant de l'entreprise Jardins à Thèmes, en Loire-Atlantique, le paysagiste a séduit le jury du Carré des jardiniers avec ce « lieu rassembleur, reflétant l'esprit de quartier des nouveaux aménagements urbains », nous décrit le lauréat. Cet espace suggère à la fois la convivialité et l'intimité avec sa place musicale bordée d'un grand bassin et son espace feutré, composé d'alcôves végétales accueillant des tables et des chaises de bistrot. Une « guinguette chic » entourée d'une luxuriante végétation. Retrouvez également la remise du prix du Maître Jardinier en vidéo.

André Bisaccia
« La place nous appartient ! »

Entrepreneur chez Mainaud Création, à Mâcon (Saône-et-Loire), André Bisaccia joue ici sur le contraste entre moderne et ancien avec comme pièce centrale une grande corolle végétalisée fournit par la start-up Urban Canopee, construite avec un matériau flexible et composite. Cette structure combat l'effet d'îlot de chaleur en rafraîchissant l'air via des brumisateurs. Un beau travail a été réalisé sur la scénographie de ce village avec sa terrasse de commerce, ses jeux pour enfants, son mobilier hors-norme et ses toilettes végétalisée ou encore sa place de pavés anciens composée de pavés lumineux.

Jérôme Granger
« Rencontre et vous »

Implanté en Nouvelle-Aquitaine, Jérôme Granger (société Côté Jardin Dordogne) adore modeler des formes hors normes, jouer sur l'alternance des courbes, des lignes et des angles droits, à l'image de son kiosque de forme irrégulière ou bien de ses dalles en acier Corten aux contours déstructurés. Sa place de village fourmille de mises en scène élaborées avec des œuvres originales : kiosque évoquant un atelier d'artiste, façades de magasins en trompe-l'œil, murets peints façon street art, cadran solaire « humain », le tout baignant dans une végétation disposée dans un esprit de mixed-border à l'anglaise.

Jean-Laurent Felizia
« La Grand'Place du monde »

Installé au Lavandou, dans le département du Var, où il gère sa société Mouvements et Paysages, Jean-Laurent Felizia signe un espace écologique et philosophique qui reprend le concept de jardin planétaire du grand paysagiste Gilles Clément. Au centre, un tronc porte notre terre, à l'image de l'homme qui porte l'avenir de la planète entre ses mains. Autour, un grand nombre de plantes exotiques illustre le brassage planétaire et la redistribution des plantes, dans notre monde en mouvement. Un réservoir de diversité qui enrichit et transforme la vision du jardinier dans un monde enclin aux changements climatiques.

Antoine Deltour
« Faites place ! »

Entrepreneur avec son frère aux Jardins de la Scarpe, à Saint-Amand-les-Eaux, dans les Hauts-de-France, Antoine Deltour a créé une place  du Nord, région d'où il a extrait les matériaux qui ont servi à sa réalisation : dallage en pierre bleue du Hainaut, (Belgique), briques en terre cuite noire évoquant le charbon et les fameuses « gueules noires », briques de maisons concassées couvrant les allées... Un beau travail a été effectué sur les panneaux et la fontaine en métal d'aspect rouillé. Cette place ouvre à ses quatre points cardinaux, sur des jardins de différents climats : méditerranée, nord, sous-bois...

 

Réagir à cet article