CaniculeElisabeth Borne annonce un programme de 500 M€ pour la renaturation des villes

Elisabeth Borne annonce un programme de 500 M€ pour la renaturation des villes
(©Matériel et Paysage)

Alors qu'un nouvel épisode de canicule touche notre pays, la Première ministre lance un programme de renaturation des villes : moins de goudron et plus d'arbres pour plus de fraicheur.

L'épisode de canicule en France n'a pas laissé de répit au gouvernement entre les deux tours des législatives, pas le temps de refroidir ! Alors que des températures élevées étaient annoncées sur le pays, la réponse du Conseil des ministères du 14 juin n'a pas tardée : la vigilance a été immédiatement demandée aux préfets et aux agences régionales de santé pour intervenir auprès des populations les plus fragiles, particulièrement les personnes âgées.

Campagne de prévention de Santé publique France du 15 juin. (©Santé publique France)

Depuis les effets dévastateurs et mortels des précédents épisodes de fortes chaleur des années 2003 puis 2015 et 2018 des plans de santé publique pour prévenir et anticiper sont déployés avec différents niveaux d'intensité. Selon Santé publique France* il s'agit de s'adapter à la chaleur dans un contexte de changement climatique. Ces plans de protection nécessaires ne permettent pas cependant d'intervenir dans le fond du problème qui concerne l'adaptation des lieux de vie, de travail, de loisirs notamment dans les villes où la population doit faire face à des températures élevées dans des espaces trop minéralisés se transformant en véritables "îlots de chaleur". Le réponse du gouvernement avec une enveloppe de 500 millions d'euros pour la renaturation des villes, consiste à vouloir prendre des mesures structurelles permettant d'adapter les cités avec : "moins de goudron et plus d'arbres pour apporter de la fraîcheur et limiter les températures". 

Etude de 2014 de Plante & Cité/Valhor. (© Plante & Cité)

Des outils et des expertise pour accompagner l'action

Dans sa communication, le Gouvernement estime "'qu'il est nécessaire d'accélérer les démarches et indique être aux côtés des maires voulant entrer dans la renaturation des quartiers urbains." Un programme va donc être lancé avec le fonds spécifique de 500 M€. Il s'appuiera sur le CEREMA, l'ADEME et la Caisse des dépôts et consignations pour accompagner les financements. L'ADEME a notamment publié l'an passé son guide "rafraîchir les villes : 19 solutions pour lutter contre le réchauffement urbain" et le CEREMA propose des outils aux collectivités, notamment Sésame (Services écosystémiques rendus par les arbres, modulés selon l'essence) pour entrer dans une démarche scientifique de choix des arbres et arbustes adaptés au milieu urbain et aux territoires. L'étude VEGDUD de Plante et Cité viendra aussi bien à propos. Des études et des outils existent, des applications sont déjà réalisées et peuvent servir en matière de modélisation pour utiliser le végétal intelligemment en ville. Suite à la communication gouvernementale, L'Unep a immédiatement indiqué se tenir à la disposition du Gouvernement en apportant son expertise. 

Valhor communique avec Cité Verte depuis des années sur la ville avec la nature. (©Cité Verte/Valhor)

Un enjeu pour les villes : devenir Cité Verte

Chez Valhor, l'interprofession française de l'horticulture, de la fleuristerie et du paysage, le conseil d'administration s'est réuni le jeudi 16 et a salué l'annonce gouvernementale. Le plaidoyer de Cité Verte "la ville nature à portée de main" a été mis en ligne dans la foulée. Depuis 2011, avec la publication du manifeste "70 propositions pour une cité verte", Valhor et les organisations professionnelles fédérées autour du végétal, sont montées au créneau défendant et communicant sur le thème de la ville nature et sur les solutions portées par les professionnels. Ce thème dont l'actualité se fait plus pressante n'est donc pas nouveau dans les instances de la filière. le 29 juin, il sera au centre de la conférence des Cités Vertes Europe (Green Cities Europe) aux Pays-Bas à Almere au pavillon des congrès de Floriade Expo. Tous les décideurs, professionnels et élus peuvent s'y rendre il suffit de s'inscrire. Des intervenants, professionnels et scientifiques de haut niveau, partageront leurs regards sur ce sujet éminemment sociétal et politique français, européen et bien évidemment mondial.

Rapport publié par l'organisme public le 1er avril 2019 sur https://www.santepubliquefrance.fr/

 

Réagir à cet article

Newsletter

Restez informés en vous inscrivant à notre newsletter

Sur le même sujet

Tondeuses autoportées

[VIDEO] Ça tourne avec la zéro-turn Z6 d'Ego

Partenariat OEM Etats-Unis

Stihl USA : une gamme d'autoportées zero-turn avec Briggs & Stratton

Tonte autonome

Aux Etats-Unis Toro annonce l'arrivée d'une gamme de robots

Tous les articles

Sur le même sujet

Interprofession