AllemagneJohn Deere revend Sabo à Mutares

John Deere revend Sabo à Mutares

John Deere annonce vendre Sabo Maschinenfabrik à la société d'investissement Mutares. Le groupe américain avait racheté Sabo en 1991. Les tondeuses à conducteur marchant ne figurent plus dans sa stratégie industrielle.

John Deere vient de faire une annonce importante. Le groupe revend Sabo Maschinenfabrik GmbH à la société allemande Mutares SE & Co. Sabo était entrée dans les entreprises du groupe Deere & Co. en 1991. Implantée en Allemagne à Gummersbach (Rhénanie-du-Nord-Westphalie), à proximité de Cologne, l'entreprise a permis à John Deere durant presque trois décennies de proposer à son réseau de distribution et à ses clients une gamme de tondeuses à conducteur marchant grand public et professionnelles conçues et fabriquées en Europe.

Au fil des ans, la stratégie s'est affinée avec les évolutions des marchés. Dans certains pays, comme en France, seule la marque John Deere est restée avec des produits provenant de l'usine allemande. Dans d'autres, où Sabo bénéficiait d'une forte notoriété, la marque a été maintenue via les filiales John Deere ou des importateurs. En presque 30 ans, le marché s'est profondément transformé.

Après 29 ans au sein du groupe Deere & Co, la marque Sabo et ses actifs sont en cours de cession à la société allemande Mutares SE & Co.

John Deere estime aujourd'hui que les tondeuses à conducteur marchant ne figurent pas dans les priorités stratégiques de sa division Turf and Compact Utility. C'est ce qu'explique Tim Merrett, vice-président de la division au sein du groupe américain : "...John Deere se concentre désormais sur les systèmes de production clés qui permettront à notre technologie de machines de se différencier". En clair, John Deere veut rester une référence et investir là où il détient des parts de marché significatives sur des produits à forte valeur ajoutée pour son réseau. La marque se polarise sur les matériels professionnels d'entretien des espaces verts, des terrains de sport et des golfs, les tracteurs compacts, les tondeuses autoportées et tracteurs de jardin classiques ou zero turn pour le grand public. L'ensemble de ces produits provient de ses usines aux Etats-Unis.

Le constructeur investit fortement dans les nouvelles technologies sur les marchés agricoles et espaces verts (électronique, robotique, gestion des données, télémétrie...) qui constituent l'avenir des concessionnaires dans un monde en forte mutation. Mutares SE & Co, le repreneur de Sabo Maschinenfabrik GmbH, est un acteur inconnu dans le secteur. Il s'agit d'une société d'investissement qui détient 13 entreprises spécialisées dans les secteurs de l'automobile et des mobilités, de l'ingénierie et de la technologie, des biens et des services. Ce groupe de 1,1 Md €, espère compter Sabo parmi ses actifs au sein de son pôle "biens et services".

L'accord signé avec John Deere doit au préalable obtenir l'approbation des autorités compétences allemandes de la concurrence. Le repreneur espère recevoir l'autorisation d'ici fin juillet. Sabo, 88 ans d'âge, est une marque de premier plan en Allemagne, Autriche, Belgique, Pays-Bas, Suisse, Slovaquie. Elle travaille avec un réseau d'environ 1100 distributeurs spécialisés dans ces pays. À Gummersbach, l'entreprise emploie 125 salariés.

La gamme Sabo comprend des machines grand public (couleur orange) et professionnelles sous la couleur verte.

Elle poursuivra ses activités depuis ce site de production. Pour les distributeurs espaces verts John Deere, cela signifie qu'à court terme, après épuisement des stocks, ils n'auront plus accès aux produits John Deere provenant du site de production allemand. Ils pourront continuer de s'approvisionner s'ils le souhaitent avec les produits de Sabo Maschinenfabrik GmbH.

Dans le catalogue de produits Sabo, certains matériels John Deere ne seront plus disponibles tels les autoportée ou les robots de tonte. Sabo et son repreneur Mutares SE & Co, comptent capitaliser sur la marque, les produits conçus et fabriqués en Allemagne et le développement de l'offre avec des gammes des matériels à batterie comme avec les accords récemment passés avec le groupe Robert Bosch en tondeuses et produits portables. Crédits photos : Sabo Maschinenfabrik GmbH

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Consommation

Espace Emeraude propose l'investissement durable

Etats-Unis
Restructuration

MTD se réorganise en Europe

Hauts-de-France

Advitam développe la motoculture avec MAPP

Distribution

Sabre France : Maruyama dévoile ses outils 2020

Face au Covid-19

Reprise d'activité : 80 % du réseau Loxam est opérationnel