En régionsJean-Luc Gardien élu président de l'Unep Hauts-de-France

Jean-Luc Gardien élu président de l'Unep Hauts-de-France
(©Unep)

Le 4 février, les adhérents de la délégation régionale de l'Unep située dans les Hauts-de-France ont élu leur nouveau président en la personne de Jean-Luc Gardien, entrepreneur exerçant dans l’Oise.

Succédant à Dominique Levast à la Présidence de l’Unep dans les Hauts-de-France,  Jean-Luc Gardien a été élu à l’unanimité par les adhérents de la délégation régionale. Un succès qu’il doit sans doute à son parcours atypique et exemplaire dans le secteur du paysage mais également à son implication dans les instances de l'organisation professionnelle depuis bien des années.

Jean-Luc Gardien, initialement de formation financière, est un entrepreneur qui s’est reconverti avec succès en 2010 dans le monde des espaces verts après avoir exercé durant plus de 20 ans dans un tout autre secteur, celui de l’automobile ! L’homme a repris l’entreprise Compiègne Paysage dans l’Oise et s’est formé progressivement au métier grâce à son prédécesseur. Il dirige aujourd’hui une belle structure de 17 personnes dont 2 apprentis, qui assure des prestations d’entretien et de création auprès d’une clientèle diversifiée.

Jean-Luc Gardien

A peine a-t-il endossé sa nouvelle vie d’entrepreneur que Jean-Luc Gardien s’est engagé au sein de l’Unep en prenant rapidement des responsabilités. Dès 2012, il est membre de la commission sociale nationale et prend la présidence de cette instance en 2016. A ce titre, il intervient au premier plan dans les négociations paritaires avec les partenaires sociaux du secteur du paysage et est à l’origine de l’accord sur les petits déplacements, considéré comme une belle avancée pour la profession. Jean-Luc Gardien s’implique aussi  au niveau local en intégrant le bureau régional des Hauts-de-France en 2012. Il est élu président départemental de l’Oise de 2015 à 2017 puis Vice-président régional en 2020, avant de devenir aujourd’hui président de l’Unep Hauts-de-France.

L’Unep Hauts-de-France a été partenaire du premier salon en ligne de Pôle emploi “L’Agriculture et le Paysage, tout un avenir !” organisé du 10 au 26 février 2021. L'organisation a assuré la promotion des métiers du paysage et relayé des offres d’emploi sur cet événement virtuel.

Engagé pour un mandat de trois ans, le nouvel élu souhaite, dans la continuité de son prédécesseur, fédérer l’ensemble des acteurs de la filière paysage et végétale : entreprises d'espaces verts, pépiniéristes, horticulteurs, paysagistes concepteurs, responsables d’espaces nature en ville... A l’image des grands axes d’action de l’Unep au niveau national, il entend également assurer la promotion des métiers du paysage pour attirer de nouveaux talents et poursuivre la lutte contre le travail illégal. Sans oublier la valorisation des compétences des entreprises sur les grandes thématiques d'aujourd'hui : enjeux climatiques et développement de la biodiversité, végétalisation des villes répondant aux enjeux sociétaux et de santé… « Nos entreprises sont plus que jamais "d’utilité publique" ! », indique à ce titre le nouveau président. Augmenter la capacité d’influence de l’Unep auprès des institutions régionales fait également parti de ses prérogatives.

Pour mener ces  actions, le nouvel élu est entouré d'une équipe de 12 personnes réparties sur l’ensemble de la région Hauts-de-France avec un vice-président régional et une secrétaire générale, un responsable régional emploi formation, 5 présidents départementaux et 4 animateurs territoriaux.

Réagir à cet article