SondageVilles Vertes : des chiffres parlant avant les municipales

Villes Vertes : des chiffres parlant avant les municipales

A l'approche du vote pour le second tour des élections municipales, l'Observatoire des villes vertes créé par l'Unep et Hortis, livre une enquête sur le rapport des français aux espaces verts publics.

  L'Observatoire des villes vertes s'est associé à YouGov, un institut international d'études de marché, pour interroger les Français sur leur rapport avec les espaces verts publics (*). Une enquête d'autant plus pertinente qu'elle mesure le ressenti des citoyens après la longue période de confinement liée à la pandémie de COVID-19 et à la fermeture des parc et jardins. Deux résultats importants ressortent donc de l'étude, le premier étant que  7 Français sur 10 (69 %) déclarent que les espaces verts publics leur ont manqué durant le confinement.  Dans ce cadre, l'accès aux parcs et jardins a logiquement le plus manqué à la quasi-totalité des habitants des grandes métropoles (84 %, +15 points par rapport à la moyenne nationale). Enseignement inattendu, ce sont les plus jeunes qui indiquent avoir le plus souffert de la fermeture des espaces verts : 82 % des 18-24 ans déclarent ainsi que les parcs et jardins leur ont manqué. Enfin, les Français ont confié à 39 % que leur confinement aurait été meilleur s'il avait pu avoir accès à un jardin public ou un parc. Ce chiffre grimpe sans surprise à 56 % parmi les citadins logeant dans un appartement.
Des chiffres sur les habitudes et bienfaits apportés par les espaces verts, d'après les sondés. (Source : Observatoire des villes vertes).
Deuxième grand résultat,  8 Français sur 10 (78 %) estiment qu'accorder plus d'importance aux espaces verts dans la ville doit être une priorité. Un chiffre en progression, car il y a 4 ans, 6 Français sur 10 (61 %) souhaitaient que la création de nouveaux espaces verts soit la priorité n°1 des futurs élus (étude Ville en vert, ville en vie - IFOP pour l'Unep, 2016). Autant de données qui viennent conforter le message et le lobbying de l'Observatoire des villes vertes auprès des élus en faveur des espaces verts et de la nature en ville. De quoi aussi rappeler le rôle indispensable des acteurs du paysage pour développer et entretenir le verdissement de nos cités. Les résultats complets de l'étude sont à retrouver sur le site de l'Unep. (*) Enquête réalisée sur 1003 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus. Le sondage a été effectué en ligne, sur le panel propriétaire YouGov France du 25 au 26 mai 2020.  

Réagir à cet article