GolfsLes Jacobsen AR 530 et 730 renouvellent la coupe

Les Jacobsen AR 530 et 730 renouvellent la coupe

Jacobsen va lancer ses tondeuses AR 530 et 730 à 5 ou 7 plateaux et coupe à lames rotatives pour des largeurs de 2,30 et 3,15 m. Les machines ont bénéficié d'une étude terrain auprès des utilisateurs et distributeurs afin de coller à leurs besoins.

Chez Ransomes-Jacobsen France, l'offre en tondeuses de grande largeur de coupe va être renouvelée. La marque lance les AR530 et AR730 qui remplacent les anciennes AR522 sur le marché depuis 7 ans. Les nouvelles machines bénéficient de plusieurs changements réalisés suite à des études menées auprès des clients utilisateurs et des concessionnaires. Il s'agit du plus grand programme de recherche jamais organisé par la marque en matière de recueil d'informations provenant des équipes de terrain, particulièrement les utilisateurs. Le défi a consisté à améliorer la qualité

Les nouvelles AR 530 et 730 seront présentées par Ransomes-Jacobsen France cet automne.

de coupe et l'aspect du terrain après la tonte mais aussi la traction de ses machines à quatre roues motrices afin d'augmenter leur productivité en permettant le travail sur les buttes en montée en descente. Jacobsen s'est également penché sur l'ergonomie cherchant la réduire la pénibilité des opérateurs pour accéder au poste de conduite (nouvelle conception du marchepied) ainsi qu'à la disposition des commandes en les mettant à portée de main. Les nouvelles AR sont proposées en 5 ou 7 plateaux de coupe à lames rotatives de 58,4 cm. Ses carters flottants, articulés, offrent respectivement des largeurs de travail de 2,30 et 3,15 m. Les unités de tonte entraînées par l'hydraulique, baptisées TrueDeck sont plus compactes que sur les versions précédentes afin d'assurer un meilleur suivi du terrain et obtenir un meilleur rapport puissance/largeur de travail. La forme des carters a été étudiée pour augmenter la qualité de coupe et la dispersion des brins sur le terrain. Côté traction, les machines bénéficient du système SureTrac II 4WD. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une transmission à quatre roues motrices dont l'hydraulique permet un blocage momentané du différentiel offrant une traction supérieure dans les endroits en pente avec un transfert de puissance. Le constructeur précise que le niveau sonore est à la baisse ainsi que les vibrations au poste de conduite. Ces machines reçoivent des motorisations diesel Kubota de 2,4 l de cylindrée.  L'AR530 sera dans un premier temps proposée avec une motorisation 4 cylindres développant 48,9 ch (réglementation Stage IIIA) avant de passer en Stage V avec rampe d'injection commune et  filtre à particules dont la puissance atteindra 50,2 ch. L'AR730 sera directement lancée avec un Kubota Stage V turbo diesel de 65,2 ch à filtre à particules. Ainsi motorisées, les deux machines afficheront les plus fortes puissances du marché sur leur segment mais aussi des consommations de carburant plus économiques et une grande autonomie de travail (de 12 heures à 14 heures avec un plein selon les conditions d'utilisation, réservoir de 64,2 l). Ransomes-Jacobsen France les présentera lors d'une tournée de démonstration cet automne.

Crédits photos : Jacobsen

Réagir à cet article