E-commerceLes Mousquetaires veulent se renforcer dans le digital avec BricoPrivé

Page écran du site de vente en ligne bricoprive.com.
Page écran du site de vente en ligne bricoprive.com. (©Brico Privé)

Le grand acteur français de la distribution, le Groupement Les Mousquetaires avec ses enseignes de bricolage Bricomarché, Brico Cash et Bricorama, annonce vouloir prendre une prise de participation majoritaire dans Brico Privé, leader des ventes privées dans le secteur des équipements de la maison et du jardin.

Il faudra attendre le feu vert de l’Autorité de la concurrence et la consultation des représentants du personnel du Groupement des Mousquetaire pour parler au présent de sa prise de participation dans BricoPrivé. Mais, l’annonce est faite par les deux acteurs engagés dans ce processus.
Les Mousquetaires, poids-lourd de la distribution* et pilier français du marché du bricolage, est entré en discussion avancée avec l’opérateur du digital BricoPrivé pour une prise de participation majoritaire.
BricoPrivé, site de vente en ligne fondé en 2012 par Julien Boué et Marc Leverger, est devenu moins de 10 ans une référence sur le marché des biens pour l’univers de la maison et du jardin. Le concept repose sur les ventes privées réalisées auprès des membres, 10 millions à ce jour afin de leur proposer des produits, des prix, des opérations spéciales.
BricoPrivé mise sur des partenariats réalisés avec de grandes marques du secteur : Bosch, Ryobi, Makita mais aussi Gardena, Outils Wolf, Kärcher, Stanley, Grohe, Legrand, MTD, Worx… Grandes marques mais aussi des seconds qui permettent d’apporter des prix ultra-compétitifs avec des produits sortant majoritairement d’usines chinoises à l’image de Novarden, marque créée en 2017 par Amixys (fondateur et propriétaire du site marchand Best of Robots).
La réussite de bricoprive.com est au rendez-vous avec plus de 170 M€ de chiffre d’affaires réalisés sur les 12 derniers mois avec 160 collaborateurs (vs 71 M€ en 2017 et 100 M€ en 2018). Le concept est exporté en Espagne, Italie et Portugal. Les fondateurs se développement aussi sur le marché des professionnels avec racetools.fr racheté en 2017.
La crise de la Covid-19, durant laquelle Brico-Privé a réussi à progresser avec une hausse importante de la fréquentation de son site et de ses ventes, a certainement poussé Les Mousquetaires à avancer avec de nouveaux atouts dans le monde du commerce digital générateur des croissances les plus fortes.
Le président du groupement d’indépendants Les Mousquetaires, Didier Duhaupand et le président des enseignes de l’univers de la maison* au sein du groupe, Thierry Coulomb, indiquent que le projet de prise de participation majoritaire dans BricoPrivé laissera à cette dernière toute son autonomie d’enseigne.

capture écran site Bricomarché
La vente en ligne des articles de bricolage et de jardinage en lien avec les magasins est opérationnelle sur le site bricomarche.com. (capture écran)

L’objectif des Mousquetaires consiste à : « renforcer des compétences pour devenir, plus encore, un acteur du commerce omnicanal ». Les fondateurs de BricoPrivé, en s’adossant à un grand groupe, en tissant des liens avec ses enseignes de bricolage, estiment « pouvoir gagner plusieurs années de développement ».
Dans l’hypothèse où la prise de participation majoritaire deviendrait opérationnelle, les partenaires financiers* de BricoPrivé qui ont suivi l’aventure et ont participé à la croissance se retireraient au profit du Groupement Les Mousquetaires.
L’histoire des marchés statuera ensuite sur l’avenir de cette pépite au sein du groupements d’indépendants. On se souvient du site marchand plantes-et-jardins.com racheté par Gamm Vert (Invivo) en 2012 et refondu en 2018 dans www.gammvert.fr.  

* Le groupement Les Mousquetaires a réalisé un chiffre d’affaires total de 45,3 Mds€ en 2019.

*Bricomarché, Brico Cash, Bricorama (rachat en 2019) pèsent 3,59 Mds€ en Europe et 2,87 Mds€ en France (chiffres 2019).

* Ardian France, Florac, Kartesia

Réagir à cet article