ManutentionMerlo propose un télesco à batterie avec le eWorker

Le eWorker est disponible en deux versions, l'une à deux roues motrices et l'autre à quatre roues motrices.
Le eWorker est disponible en deux versions, l'une à deux roues motrices et l'autre à quatre roues motrices. (©Merlo)

Le constructeur italien Merlo développe son offre avec des engins de manutention électriques pouvant être utilisés sur les chantiers du paysage et du BTP, ainsi que sur les sites de production horticole et les pépinières en extérieur et en intérieur.

Le eWorker de Merlo se décline en deux modèles, les 25.5-60 et 25.5-90, délivrant des puissances maximales respectives de 44 kW, soit 60 ch, et 66 kW, soit 90 ch. Tous deux présentent une hauteur maximale de levage de 4,8 m et une capacité de charge maximale de 2,5 t.

Le pack de batteries à basse tension de 48 V est placé sur le côté droit de la machine, en position basse afin d’assurer sa stabilité. Merlo annonce une autonomie de 8 heures et un temps de recharge compris entre 8 et 9 heures. Pour éviter une éventuelle interruption en raison d’une batterie à plat, ce pack est interchangeable rapidement, en à peine plus de 5 minutes.

Le Merlo eWorker est un engin adapté aux interventions
dans les zones urbaines à faibles émissions. (©Merlo)

Le modèle 25.5-60, à deux roues motrices, possède deux moteurs montés directement sur les roues avant et affiche une capacité de traction maximale de 2 t. Celle-ci atteint 3 t avec la variante 25.5-90, à quatre roues motrices, qui ajoute un moteur électrique afin d’entraîner le pont arrière.

La transmission possède trois modes de fonctionnement limitant la vitesse maximale : Éco, jusqu’à 19 km/h, Normal, jusqu’à 22 km/h, et Power, jusqu’à 25 km/h. Le système de freinage récupère l’énergie des moteurs avant pendant les phases de décélération, tout comme l’hydraulique lors de la descente du bras.

Compact, le eWorker mesure moins de 2 m de hauteur, 1,53 m de large en deux roues motrices et 1,67 m en quatre roues motrices. (©Merlo)

La direction du eWorker est assurée exclusivement par les roues arrière, affichant un angle de braquage de 85° et un rayon record de 2,85 m pour le plus petit modèle. Homologuée Rops et Fops, la cabine reçoit un joystick électronique capacitif pouvant assurer trois mouvements simultanément. Son flanc gauche et son toit vitré peuvent être retirés, tandis que sa vitre avant est chauffante.

A. G.

Réagir à cet article

Newsletter

Restez informés en vous inscrivant à notre newsletter

Sur le même sujet

Globe Technologies Group

Une gamme complète de produits à batterie Cramer en 82 V

Partenariats

Francepower distribue les marques Ambrogio Robot et Dormak

Promotion des métiers

François Doisy, président de l’Aprodema

Tous les articles

Sur le même sujet

Equipements TP
Equipements espaces verts
GRAND ANGLE
Equipements TP