Etats-UnisBriggs & Stratton sous le chapitre 11, rachat probable de KPS Capital Partners

Briggs & Stratton Corp., un des pionniers du moteur 4 temps sur le marché des espaces verts vient de se placer sous la loi américaine de protection des faillites. Todd Teske, président et CEO du groupe, estime que cette décision difficile et la vente qui suivrait auprès de KPS Capital Partners étaient les seules issues pour permettre à Briggs & Stratton d'exister demain.
Briggs & Stratton Corp., un des pionniers du moteur 4 temps sur le marché des espaces verts vient de se placer sous la loi américaine de protection des faillites. Todd Teske, président et CEO du groupe, estime que cette décision difficile et la vente qui suivrait auprès de KPS Capital Partners étaient les seules issues pour permettre à Briggs & Stratton d'exister demain. (©Matériel & Paysage)

La crise du Covid-19 n'aura pas permis au groupe de mener à bien sa restructuration. Il vient de se placer sous la loi américaine de protection des faillites (Chapter 11). KPS Capital Partners propose de racheter Briggs & Stratton pour 550 M$.

Nous avions annoncé les difficultés de Briggs & Stratton Corporation en mars dernier. Le motoriste coté à la bourse de New York indiquait travailler à la mise en place de d’une réorganisation/restructuration. La crise sanitaire du Covid-19 a précipité les choses. L’entreprise vient de communiquer s’être placée volontairement sous la loi américaine de protection des faillites (Chapter 11) pour assurer sa survie. Elle indique également être entrée dans la dernière phase de la signature d’un contrat de vente exclusif avec la société de capital-investissement KPS Capital Partners.

Logo Briggs & StrattonCette dernière reprendrait l’ensemble du groupe. Selon nos confrères de la presse financière américaine, la proposition de KPS Capital Partners atteindrait la somme de 550 M$ en cash. L’annonce du groupe effectuée le 20 juillet a eu pour effet immédiat l’arrêt de la cotation boursière (l’action était tombée à 20 cents alors qu’elle était à 78 cents trois jours plus tôt). Durant les derniers mois, à plusieurs reprises, l’agence de notation financière Moody’s avait dégradé la note du constructeur en estimant que sa situation devenait extrêmement difficile pour faire face à son endettement important. Pour sortir de cette situation critique, Briggs & Stratton Corp. a obtenu un financement spécial avec un montant de prêts de 677,5 M$ dont 265 M$ apportés par KPS Capital Partners et 412,5 M$ provenant d’un consortium bancaire.

Cet apport devrait lui permettre d’assumer ses obligations financières durant la procédure du chapitre 11, le paiement des salaires et des fournisseurs, de poursuivre ses activités commerciales et de production mais aussi de pouvoir faire aboutir la transaction de vente auprès de KPS Capital Partners. L’exercice fiscal 2019 du groupe (avant la crise sanitaire) s’est soldé par une perte de 54 M$. Le chiffre d’affaires de 1,84 Md de dollars (dont 17 % à l’exportation) a accusé sur cet exercice une baisse de 2,4 %. Briggs & Stratton Corp. emploie 5251 salariés.

Les mesures de réorganisation prises par le groupe n’ont pas eu le temps de porter leurs fruits, stoppées par la crise du Covid-19. La nouvelle situation avec la procédure du chapitre 11 et le rachat du groupe par KPS Capital Partners qui interviendrait sont déterminants pour la survie à court terme de l’entreprise, notamment pour faire face aux obligations financières liées à son endettement. Il faudra voir ensuite quelles options seront prises par le repreneur pour faire perdurer les activités de Briggs & Stratton dans le domaine des moteurs et des produits finis, deux secteurs fortement concurrentiels, liés sur le plan économique et tous les deux météo-dépendants.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Batteries 18 volts

Bosch et Gardena lancent Power for All

Emissions

Les tracteurs John Deere passent en Stage V

Consommation

Espace Emeraude propose l'investissement durable

VIDEO

Matériel & Paysage 2019 2020

Concours

Victoires du Paysage 2020 : 67 finalistes dans la course

COVID-19

Le Salon du Végétal se tiendra en février 2021

Restructuration

MTD se réorganise en Europe

Hauts-de-France

Advitam développe la motoculture avec MAPP

Allemagne

Le salon Spoga-Gafa 2020 est annulé