CommunicationL'Unep fait campagne avec des visuels décalés

L'Unep fait campagne avec des visuels décalés

L'Unep lance une campagne de communication auprès de deux cibles : le grand public et les décideurs.

L'Unep, les entreprises du paysage, annonce le lancement d'une campagne de communication déclinée avec des visuels distincts auprès du grand public et des décideurs. Les visuels publicitaires ont été réalisés par l'agence Fondamenti. Ceci fait suite au lancement de la nouvelle identité graphique présentée en septembre 2015 (voir notre article paru dans Matériel & Paysage 114 daté octobre 2015). Dès ce lancement l'organisation avait déclaré par la voix de sa présidente Catherine Muller : "la nouvelle marque va être véhiculée auprès des différents publics via des campagnes de communication qui seront volontairement décalées et porteuses de messages adaptés en fonction des outils : presse, web, réseaux sociaux, affichage...".
La publicité grand public avec le couple d'anglais qui ne fait rien et emploie un jardinier.
C'est maintenant chose faite : la campagne se décline en trois créations visant à inciter les particuliers à déléguer la création et l'entretien de leur jardin à des professionnels, et à rappeler aux décideurs les bienfaits sanitaires et sociétaux des espaces verts. Les slogans décalés et les visuels que l'on n'attend pas ont le mérite d'attirer l'œil et l'intérêt avec, par exemple pour les particuliers : "faites comme les anglais !". En plein dans l'après Brexit, il est  intéressant de montrer l'image choisie par l'agence : on y voit un couple d'anglais bien installé sur des transats sur leur pelouse, avec le flegme qui caractérise ce peuple. Aucune ombre au tableau, ils ne font rien dit publicité... et, en arrière plan, deux  jardiniers se chargent des travaux d'entretien du jardin. Ce n'est pas le Brexit mais une étude qui a donné cette idée aux créatifs de l'agence Fondamenti. Selon un sondage Unep-Ipsos datant de 2013, les Anglais sont  deux fois plus nombreux que les Français à solliciter les entreprises du paysage.
Un des deux visuels destinés aux décideurs.
Et l'organisation professionnelle rappelle que l'enjeu économique est important : le marché des particuliers représentant 42 % des 5,34 milliards d'euros de chiffre d'affaires du secteur. Pour le public des décideurs, le message de l'Unep porte sur le rappel des bienfaits sanitaires et sociétaux des espaces verts. Ici, la campagne véhicule l'étude que le syndicat professionnel a fait récemment réaliser par le cabinet Asterès sur la valeur économique des espaces verts (voir Matériel & Paysage 121, Juin-Juillet 2016). Deux annonces sont déclinées : « Nous aussi, nous sommes spécialistes des réseaux sociaux » et « Tout jardin est une promenade de santé publique ». Ils rappellent ainsi la capacité des jardins à créer du lien social, et le rôle positif du végétal sur la santé. Pour Catherine Muller il ne fait aucun doute que communiquer est "une des missions de l'Unep, soutenir le développement économique des entreprises du paysage dont l'activité est notamment menacée par la baisse des commandes publiques. Avec cette campagne, nous jouons pleinement notre rôle."

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Formation