Machines porte-outilsToro : chenilles revisitées et nouveaux accessoires pour le Dingo

Toro : chenilles revisitées et nouveaux accessoires pour le Dingo

Porte-outil compact et ergonomique, distribué depuis plusieurs années en France par la société Solvert, le Dingo de Toro continue d'évoluer...

 

Le modèle Dingo TX1000, le plus puissant de la gamme (moteur diesel de 29 ch, capacité nominale de charge de 454 kg) bénéficie d'une nouvelle cinématique de son train de chenilles, lequel existe en deux largeurs de 86 cm (TX1000N) et 104 cm (TX1000W). Ce renouvellement lui apporte plus de solidité et de stabilité sur les chantiers.

Le Dingo TX1000 équipé ici de ses chenilles revisitées et du nouveau godet « 4 en 1 » en accessoire.

Sur le modèle étroit en particulier (TX1000N), les chenilles ont été intégralement remplacées par des galets, le système de suspension revu, et la bande de caoutchouc renforcée par des fils en kevlar améliorant la résistance aux frottements sur des surfaces dures.

Deux nouveaux outils viennent par ailleurs s'ajouter à la gamme des accessoires du Dingo : un godet grappin, à la solidité renforcée, pour porter du bois ou tout matériau léger de construction, et un godet « 4 en 1 » permettant de creuser, de charger ou décharger de la matière entre les deux mâchoires (ouverture par le centre), ou pouvant servir de grappin d'appoint ou de lame bull.

 

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Restructuration

MTD se réorganise en Europe

Allemagne

Le salon Spoga-Gafa 2020 est annulé

Gazole non routier

CNATP : la fiscalité du GNR reportée d'un an

Evénement

Salonvert 2020 : le rendez-vous d'après-crise

Outils de création

Conception de jardin 3D : notre top 5 des offres logicielles

Villes vertes

Une journée mondiale de la toiture végétalisée

Déconfinement

Une étude d'impact du Covid-19 sur la gestion des espaces verts publics

Reprise post-Covid

Val'hor : une campagne massive de communication

Formation

Paris-Blois : création d'un double-diplôme d'architecte-paysagiste