Taille et accotementsLe dispositif de coupe Sepamac New Hedge LBR 160 primé sur Salonvert

Le dispositif de coupe Sepamac New Hedge LBR 160 primé sur Salonvert
(©Sepamac)

Sepamac a dévoilé pour la première fois sur Salonvert son dispositif de taille New Hedge LBR 160 inventé par Steven Guéné. L'outil a obtenu un prix de l'innovation.

L'entreprise Sepamac, spécialisée dans les pièces et accessoires pour les matériels d'entretien des accotements routiers, a dévoilé pour la première fois sur un salon professionnel son dispositif de taille New Hedge LBR 160. Le jury de professionnels de Salonvert 2022 lui a décerné le prix de l'innovation dans la catégorie « construction et réalisation ».

La société, reconnue dans l'univers pour son service, veut aujourd'hui offrir des outils et accessoires de travail pour les marques de débroussailleuses à bras. Sur le Salon des ETA, elle avait déjà présenté son groupe de broyage Custom BR, de 120 cm de largeur de travail. À Salonvert, c'était le tour du lamier d'élagage New Edge LBR 160.

Les rotors sont équipés de couteaux à double biseau et de marteaux mobiles pour couper et broyer. (© Sepamac)

L'appareil a été inventé par Steven Guéné (entreprise Guéné Père et Fils, dans la Sarthe), qui a confié la production et la commercialisation à Sepamac. Adaptable sur les épareuses professionnelles de toutes marques, il assure la fonction de coupe et de broyage de la végétation sur 160 cm jusqu'à des diamètres de 25 à 30 mm. Le travail est mené simultanément grâce à quatre rotors d'axes parallèles opérant sur un même plan et tournant à 2 000 tr/min.

Les deux rotors d'une extrémité tournent dans le sens opposé de ceux situés de l'autre côté du lamier. Ils reçoivent quatre couteaux à double biseau et deux marteaux mobiles de débroussaillage forestier pour, à la fois, couper et broyer. La végétation coupée et aspirée se concentre ensuite dans le centre du carter grâce à l'action contre-rotative avant d'être broyée, ce qui évite l'éjection des résidus puis leur évacuation. Le constructeur met en avant l'augmentation de la productivité sur un chantier de taille ainsi que l'amélioration de la qualité de coupe, donc la préservation du végétal.

Côté hydraulique, l'outil restitue une puissance de 55 kW. Il est équipé de composants bien dimensionnés, tels des moteurs à pistons de 40 cm3. Une courroie synchrone constitue l'organe de transmission. Deux sens de rotation sont possibles. 

L'unité de coupe peut travailler à l'horizontale comme à la verticale. (© Sepamac)

 

Réagir à cet article

Newsletter

Restez informés en vous inscrivant à notre newsletter

Sur le même sujet

Technique

Alertes en janvier-février

Les brèves de la filière

Ce qu’il ne fallait pas manquer cette semaine

Agence France Maroc recrutement

Emploi saisonnier : sécuriser les parcours au départ du Maroc

Tous les articles

Sur le même sujet

Salon

JdC Garden Trends : 20 ans de collections jardin

Autoportées
Magazine

A lire dans Matériel et Paysage

Machines autonomes
Entreprises du paysage

Un kit pour communiquer sur le « zéro phyto » dans les copropriétés

Evénement régional

Après Rennes, Territorium se déplace à Lyon le 28 février

Equipements à batterie

John Deere : l'électrification en ligne de mire pour 2026

Concours paysager
Robots de tonte

Les robots se mettent au golf