Carrière longueJean-Pierre Cuyer : 41 dans les tracteurs

Jean-Pierre Cuyer : 41 dans les tracteurs
(©Matériel et Paysage)

De Renault Agriculture à Claas, le parcours de Jean-Pierre Cuyer est impressionnant : plus de quarante ans de carrière ! Le responsable des ventes directes et marchés spéciaux pour les tracteurs industriels est remplacé par Philippe Royet qui a rejoint l'entreprise en mai dernier.

Jean-Pierre Cuyer est un acteur inconditionnel du monde des tracteurs, il a connu la grande époque de Renault Agriculture à son arrivée chez le constructeur le 14 septembre 1970. Formé à l'école Renault, il apprend le métier et la marque puis intègre le service marketing où il exerce durant 14 ans jusqu'en 2001. Il passe ensuite aux ventes directes et marché spéciaux où il oeuvre durant 20 ans. Entre temps, les Renault sont devenus Claas.

Un Arion 400 avec cabine collectivité et débroussailleuse Rousseau de la gamme électrique. (© Claas)

Jean-Pierre Cuyer a apporté toute sa connaissance et ses compétences techniques et commerciales pour que la marque reste une référence sur le marché des achats publics et les gros appels d'offre. "Depuis vingt ans nous sommes référencés par l'Ugap dans la catégorie des tracteurs industriels", précise l'homme. Cette année encore, la centrale d'achat a retenu Claas avec  la gamme Arion 400 en passant par les tracteurs de la même gamme équipés d'une cabine collectivités (100 à 140 ch), les Arion 500, les 600 et les Axion 800. Durant toute sa carrière, la satisfaction des clients est restée au centre de ses préoccupations. "Notre rôle consiste à fournir le tracteur adapté au client et les outils de travail qu'il souhaite. Nous travaillons avec les principaux acteurs du secteur de l'accotement routier que sont Rousseau, SMA, Noremat ou Mulag", précise l'intéressé.

Un tracteur Claas Arion 510 du Conseil département de la Haute-Garonne avec des équipements SMA sur le dernier Démoroute à St-Jean-de-Chépy (38).

L'homme reste humble par apport au travail fourni qui a cependant nécessité de nombreux sacrifices. "Quand j'étais au marketing, je retrouvais ma famille seulement 22 weekends par an", convient-il en indiquant rapidement avoir parcouru 100000 km/an. Ce travail de terrain aura porté des fruits pour le constructeur ce qui permet à Jean-Pierre Cuyer de commenter simplement la situation "je suis satisfait sans aucune prétention d'avoir apporté ma contribution à consolider et augmenter la part de marché de Claas dans les ventes directes de tracteurs industriels".
Claas a recruté pour prendre la relève un homme de terrain en la personne de Philippe Royet. Il connait parfaitement l'univers après douze années passées chez Rousseau dans le secteur de l'accotement routier et cinq dans le déneigement chez Arvel Snow-Tec. Les deux hommes ont pu travailler en doublon durant huit mois avec les clients et finaliser des dossiers.
À 66 ans, Jean-Pierre Cuyer va retrouver sa famille et ses nombreuses autres engagements, dans la politique locale en tant que adjoint au maire et dans le combat associatif pour vaincre la mucoviscidose. Bonne route !

 

Réagir à cet article

Newsletter

Restez informés en vous inscrivant à notre newsletter

Sur le même sujet

Magazine

A lire dans Moteurs & Réseaux

Magazine

A lire dans Matériel et Paysage

Publi-rédactionnel

Le Plan d’Épargne Retraite en points d’AGRICA PRÉVOYANCE

Tous les articles