Debrousailleuses de pente Irus équipe ses nouveaux porte-outils avec des moteurs Doosan

Le nouveau porte-outil radiocommandé Deltrak V3 est paré pour attaquer la pente !
Le nouveau porte-outil radiocommandé Deltrak V3 est paré pour attaquer la pente ! (©Irus/Le Dahu Equipement)

Le Dahu Équipements, qui commercialise la gamme des porte-outils radiocommandés Irus, présente le nouveau modèle Deltrak V3, doté d'un puissant et robuste moteur Doosan. Le porte-outil Twin V2 se voit aussi équipé d'une motorisation de cette marque.

Le Dahu Équipements, qui commercialise en France la gamme des porte-outils radiocommandés de marque allemande Irus, annonce la sortie du nouveau modèle Deltrak V3. Celui-ci est animé par un trois-cylindres turbodiesel common rail disponible en deux versions, l’une de 50 ch et l’autre de 61 ch. Fournies par Doosan, manufacturier bien connu du secteur des TP, ces motorisations bénéficient de la robustesse et de la fiabilité requises dans le monde des engins de chantier.

Elles apportent par ailleurs aux porte-outils Irus un regain de puissance et une augmentation de couple, ce qui se traduit par un débit et une pression accrus d’huile hydraulique. Le rapport entre la puissance et la légèreté de ces machines de pente a donc encore progressé. D’autres points ont été améliorés sur ces modèles comme l’accessibilité aux organes pour la maintenance ainsi que la présence d'un arceau intégré et d'une carapace métallique renforcée qui améliorent la protection de la machine.

Le nouveau Deltrak V3 (à gauche) et le porte-outil Twin V2 d'Irus (à droite)  bénéficient de nouvelles motorisations diesel Doosan. (©Irus/Le Dahu Equipement)

Le profil du train de chenilles a également été retravaillé pour une stabilité accrue de la machine – celle-ci pouvant circuler sur des pentes de 60° maximum –, tout en limitant au maximum l’usure de ses différents éléments. Les chenilles se dotent par ailleurs d’une voie réglable et d’une tension automatique en continu. Signalons enfin qu’un autre produit Irus, le porte-outil Twin V2, bénéficie désormais lui aussi d’une motorisation Doosan turbodiesel common rail (4 cylindres) développant 75 ch.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

ESSAIS

TONDEUSES A BATTERIE EPISODE 2 : PELLENC Rasion Easy 2 et Smart 2

Machines forestières
Porte-outils de pente

Nouvelle version du Grip 4 de Sauerburger

ESSAIS

TONDEUSES A BATTERIE EPISODE 1 : Ego LM2135E-SP, ergonomique et légère

ESSAIS

MATCH TONDEUSES A BATTERIE : NOS PROTOCOLES D'ESSAI

GRAND ANGLE

Orec Rabbit RM 60 W : coupe étroite ou large

ESSAIS

Tondeuses à batterie : LE MATCH

Vu sur Forexpo