ConsommationEspace Emeraude propose l'investissement durable

Espace Emeraude veut promouvoir la durabilité des produits, lutter contre l'obsolescence programmée. D'ici un an des produits jugés non durables ne seront plus référencés.
Espace Emeraude veut promouvoir la durabilité des produits, lutter contre l'obsolescence programmée. D'ici un an des produits jugés non durables ne seront plus référencés. (©Photo Patrick Glémas, reportable nouveau concept Espace Emeraude, Moteurs & Réseaux 56, février 2018)

Alors qu'une partie des consommateurs prend conscience que parfois il faut réfléchir deux fois avant de réaliser un achat et que la tentation du produit "pas cher" peut s'avérer néfaste, Espace Emeraude lance une réflexion sur l'obsolescence programmée et l'achat durable.

L'enseigne Espace Emeraude, 85 points de vente, lance une campagne portant sur la lutte contre l'obsolescence programmée des produits et la lutte contre le gaspillage. Elle se positionne comme un acteur de l'économie circulaire, d'un commerce local proche de ses clients avec la volonté de promouvoir les produits de qualité et durables. Concrètement, l'enseigne se fixe un objectif de déréférencement de produits jugés "non durables" d'ici un an. L'enseigne adhère à l'ADECC (association pour le développement de l'économie circulaire et collaborative) et à RCUBE (Fédération du réemploi et de la réparation).

Jean-Marc Huppé, directeur général d'Espace Emeraude.
Jean-Marc Hupé, DG d'Espace Emeraude. Objectif : inciter à des modèles de consommation et de production durables et circulaires. (Crédit : Espace Emeraude)

L'idée est de promouvoir la réparabilité des produits à des tarifs tenant compte de la réalité économique, intervention qui souvent ne peut pas être réalisée dans les ateliers des points de vente lorsque le client ramène un produit "low cost". Espace Emeraude veut donc travailler en amont dans ses référencements de manière à offrir l'option de la réparabilité au client final. Il s'agit aussi de promouvoir d'autres alternatives, par exemple louer des produits ou acheter un matériel d'occasion plutôt que d'investir dans des machines neuves qui seront sous-utilisées. Cette profession de foi s'insère dans la vision RSE (Responsabilité sociale et environnementale) de l'enseigne.

Ouvertures à Pont-Audemer et Olonne-sur-Mer

Le point de vente du groupe Ruaux à Pont-Audemer.
A Pont-Audemer, le nouveau point de vente du groupe Ruaux.
(Crédit : Espace Emeraude).

Malgré la crise sanitaire, des entrepreneurs maintiennent leurs investissements en ouvrant des points de vente. Le réseau Espace Emeraude en bénéficie. A Pont-Audemer (27), c'est le groupe Ruaux (Gérard Ruaux), déjà pilier de l'enseigne avec plusieurs points de vente, qui ouvre une structure de 996 mètres carrés, elle emploie six collaborateurs. L'atelier, situé au coeur du magasin, entre dans la stratégie d'Espace Emeraude de promotion de la réparabilité des matériels thermiques et électriques.

Espace Emeraude Olonne-sur-Mer.
Le point de vente d'Olonne-sur-Merc.
(Crédit : Espace Emeraude)

A Olonne-sur-Mer (85), le même cas de figure avec l'atelier au centre est dupliqué. Le point de vente de 980 mètres carrés emploie 7 collaborateurs. Géré par Virginie Raveleau (famille Remignon), il valorise l'offre des matériels de parcs et jardins, les rayons spécifiques de libre-service agricole, le bricolage, le jardinage et les EPI. Ce point de vente complète l'offre jardin de l'investisseur qui dispose déjà d'une jardinerie VillaVerde avec le nouveau concept de cette enseigne. Les deux points de vente sont donc complémentaires sur la zone de chalandise.

 

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Équipements TP

Bobcat aiguise les outils de ses chargeuses

Magasins

EV10 Pro : un bon mix entre agricole et motoculture

Tondeuses

Makita : batteries et carter alu pour la DLM533Z

Vu à Salonvert

Infaco : gros plan sur le pack zéro phyto

Bientôt à Salonvert

AMR présente sa gamme de minipelles multifonctions

Bientôt à Salonvert

Francepower/Tech Line : un nouveau robot pour les grandes surfaces

Lancement

Nouvelle série de tracteurs compacts chez Massey Ferguson

Bientôt à Salonvert

Tracteurs Kubota : un 26 ch en entrée de gamme

Bientôt à Salonvert

Stihl : une tronçonneuse à piston en magnésium