TanguyBonniordRedBullBranchedOut2019

Tanguy Bonniord et l’aventure du Red Bull Branched Out

Tanguy Bonniord vient de participer au Red Bull Branched Out 2019 gagné par Scott Forrest. Une sacrée compétition dont il nous livre ses premières impressions.

 

Tanguy Bonniord, champion français en 2016 et 2018 du Concours des arboristes grimpeurs organisé par la Société française d’arboriculture, s’est lancé cette année un autre défi : participer au Red Bull Branched Out en Australie (Kapunda). Rentré voici quelques jours, l’arboriste nous a livré ses premières impressions.
« Je me suis inscrit comme tout un chacun lorsque l’organisateur a ouvert son guichet (Red Bull et la Société australienne d’arboriculture).

Tanguy Bonniord à Kapunda au Red Bull Branched Out 2019.

Tanguy Bonniord à Kapunda au Red Bull Branched Out 2019.

 J’ai eu l’avantage en tant qu’ambassadeur de la marque Teufelberger Tree Care d’avoir la moitié de mon déplacement sponsorisé par la marque autrichienne, à charge pour moi de trouver un second sponsor. Les Ets. Alain Kenel (revendeur à La Crau) se sont engagés de suite dans ce soutien.
J’ai été très impressionné par l’organisation, les moyens mis en oeuvre, la sécurité (aucun accident à déplorer). Sur 150 grimpeurs, j’ai terminé 15e. J’en suis heureux pour avoir tenté cette première participation sans connaître le format du concours.
La pratique est très différente de ce qui peut se pratiquer chez nous. A l’image des autres compétitions de Red Bull, le Branched Out est une rencontre où seule la rapidité compte et l’adresse bien entendu pour ce déplacer à grande hauteur dans les imposants eucalyptus sélectionnés pour cette compétition. Faire le meilleur temps, courir sur les branches, faire des pendules et des sauts impressionnants pour toucher les cibles dispersées dans l’arbre. La montée d’adrénaline est au rendez-vous.
L’ambiance est chaleureuse entre les différents compétiteurs dont la plupart viennent d’Australie et de Nouvelle Zélande. Les champions arboristes s’y rendent à l’image de Scott Forrest (Nouvelle Zélande), vainqueur 2019 de l’ISA ITTC (International Tree Climbing Championships) ou de Josephine Hedger (Royaume-Uni/Irlande).

Les vainqueurs 2019, Scott Forrest (1er), Sam Hardingham (2e), Mark Willis (3e).

Les vainqueurs 2019, Scott Forrest (1er), Sam Hardingham (2e), Mark Willis (3e).

Cette année, Scott Forrest aura gagné les deux compétitions. Ceci prouve que le Red Bull Branched Out suscite un véritable intérêt.
C’est aussi un moment de partage d’expérience avec des collègues du monde entier travaillant dans des pays où les arbres sont vraiment pris en considération. Les équipements des concurrents sont normés et ils sont bien entendu vérifiés, mais le règlement n’impose pas un système spécifique, c’est selon le feeling de chacun. Ainsi, le gagnant, Scott Forrest a opté pour le DRT (double rope technique) tandis que le second, Sam Hardingham a utilisé le SRT (single), et il n’y avait qu’une seconde d’écart entre les deux !

Un des eucaplyptus utilisé pour la compétition.

Un des eucaplyptus utilisé pour la compétition.

Je retiens de cette première participation qu’il faut être physiquement prêt, entraîné pour pouvoir faire un résultat et que c’est la technicité du grimpeur qui fait toute la différence. Bien entendu que j’aimerai retenter cette expérience. Je ne sais pas si elle pourrait être tentée en France ou en Europe car les cultures sont très différentes. Peut-être pas dans un format comme celui de nos Rencontres d’arboriculture mais dans le cadre d’une compétition sportive pourquoi pas ? Merci à mes sponsors pour m’avoir permis de réaliser cette première aventure ! »

 

Photos : Tanguy Bonniord