Etat-UnisDes prévisions optimistes pour la motoculture

La société d'analyse de marché Freedonia Group sort un rapport sur l'évolution du marché des matériels motorisés de jardin jusqu'en 2015. Une croissance de 5,7 % par an est attendue.

Selon les analystes, la demande aux États-Unis de matériels à moteur pour les parcs et jardins devrait augmenter annuellement de 5,7 % jusqu’en 2015 pour un marché total qui approcherait les 11 milliards de dollars dans quatre ans.
Les particuliers plus dynamiques que les professionnels

Le marché des particuliers devrait contribuer largement à cette croissance. Il sera stimulé par la reprise du marché de l’immobilier Outre-Atlantique, autant dans le neuf que dans l’ancien, et les demandes des clients qui ont reporté leurs achats durant la période 2007-2009. Les ventes sur le marché professionnel devraient, elles, augmenter plus lentement. Elles bénéficieront de la bonne santé des paysagistes, principaux acteurs du marché. Ces derniers devraient en effet voir leurs revenus augmenter en même temps que le nombre de créations d'entreprises. En parallèle, les investissements reportés des golfs et du gouvernement devraient favoriser la vente de matériels professionnels à haute valeur ajoutée. En revanche, sur le long terme, la demande des golfs sera impactée par la diminution prévue du nombre de structures. De la même façon, la demande des agences gouvernementales sera limitée par les réductions de budget et l'externalisation de l'activité espaces verts.
Les matériels de tonte et de travail du sol en tête

Le rapport donne aussi des indications sur les produits qui bénéficieront le plus de la croissance. Les segments les plus en vogue devraient être ceux des équipements pour l’entretien des sols et du gazon, avec les tracteurs de jardin et les motoculteurs. Les matériels utilisant l’énergie électrique devraient aussi continuer de percer, particulièrement ceux à batterie, au fur et mesure que les constructeurs développeront des technologies plus efficaces et augmenteront la compatibilité des batteries avec un plus grand nombre d’appareils. La demande de fraises à neige devrait en revanche ralentir après les pics de 2005 et 2010. Les pièces et équipements devraient subir le même sort, après la forte demande de ces dernières années où l'incertitude économique encourageait les réparations plutôt que les investissements dans du nouveau matériel.


Le rapport de 307 pages, intitulé
« Power Lawn & Garden Equipment, US Industry forecasts for 2015 & 2020 », est commercialisé au prix de 3 526 euros. Visualiser le sommaire ici.
 

Réagir à cet article