Stanley-MTD-NL-sept2018

Stanley Black & Decker achète 20 % de MTD

Grosse information sur le marché mondial des matériels parcs et jardins : Stanley Black & Decker rachète 20 % de MTD.

 

On attendait des changements dans les stratégies de certains fournisseurs de matériels espaces verts. Mais l’annonce qui vient d’être faite par Stanley Black & Decker et MTD n’était pas prévisible. Que signifie-t-elle ?

Stanley Black & Decker. (PRNewsFoto/Stanley Black & Decker)

Logo de Stanley Black & Decker

Le géant mondial Stanley Black & Decker, coté à la bourse de New-York, 12,7 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2017, vient d’indiquer avoir conclu avec le groupe MTD un accord stipulant le rachat de 20 % de ses actions pour un montant de 234 millions de dollars en cash. Dans l’attente des l’accord des Autorités de la concurrence, il devrait être finalisé en 2019. L’accord prévoit une option pour racheter les 80 % des parts de l’entreprise familiale en juillet 2021. MTD a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 2 milliards de dollars.

Un nouveau poids-lourd est donc en train de se constituer sur le marché mondial des matériels pour parcs et jardins et espaces verts. James M. Loree, le président et PDG de Stanley Black & Decker, s’est exprimé dans un communiqué de presse en ces termes : « cet investissement, exercé avec une prudente stratégie financière et opérationnelle, dans MTD va renforcer notre présence sur le marché mondial des matériels de parcs et jardins qui génère un chiffre d’affaires annuel de 20 milliards de dollars. Nous avons toujours considéré les produits d’équipement pour l’extérieur de la maison comme un segment attractif de marché pour étendre notre présence en complément des produits portables électriques. Cette transaction va nous permettre de le faire avec un partenaire de premier plan déjà mondialisé ».

Ce grand patron reconnait avoir été sensible aux valeurs de MTD, à la qualité de son équipe de direction et de son personnel, à ses capacités d’innovations, proches de celles défendues par son groupe. Chez MTD, le président du groupe familial, Robert T. Moll, a lui aussi exprimé sa satisfaction : « MTD et Stanley Black & Decker sont respectivement deux leaders dans leurs catégories avec des marques fortes, mondiales et leurs infrastructures. Nous sommes également passionnés par les perspectives qu’offrent ce nouveau challenge en matière d’innovation et d’activités complémentaires pour les deux groupes. Cette stratégie va aussi nous apporter plus de ressources pour lancer des nouveaux produits intéressants pour les consommateurs sur nos marchés ».

Stanley Black Decker - MTD - Logo

Logo MTD.

Ce rachat va transformer indubitablement les rapport de force sur le marché mondial. Aux Etats-Unis, le groupe Stanley Black & Decker avait repris en 2017 la marque Craftsman au groupe Sears, ceci intéresse au plus haut point MTD et ses usines qui pourront continuer de travailler pour concevoir et produire des machines pour cette marque.

Il est aussi évident que les deux acteurs vont mener de pair une politique de réduction des coûts et une recherche des synergies possibles en matière d’innovation sur les marchés grand public et professionnels. Stanley Black & Decker a introduit récemment une gamme de produits à batterie pour les espaces verts pour sa marque DeWalt et pourra donc certainement faire bénéficier les marques premium du groupe MTD de son expertise sur le secteur.

MTD a de son côté racheté l’israélien Robomow en 2017, ceci a certainement compté dans la décision de Stanley Black & Decker d’entrer dans le capital du groupe familial. Il faudra certainement un peu de temps avant de voir les bénéfices de cette opération. Les fiançailles sont actées, les deux groupes ont maintenant trois ans devant eux pour convoler en justes noces. Affaire à suivre…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *