SMA-DMG-rotofaucheuses

SMA : une gamme complète de rotofaucheuses

La gamme des rotofaucheuses s’étoffe chez le constructeur français SMA. Alors que quatre nouveaux modèles ont été intégrées dans l’offre en novembre 2017, une autre nouvelle série de machines s’ajoute depuis janvier. Petite revue d’effectif.

 

La gamme des rotofaucheuses de SMA aujourd’hui renforcée par deux nouveaux modèles est adaptée à différentes intensités d’usage et à diverses puissances de tracteur allant de de 45 ch à 200 ch. Elle répond ainsi à des utilisations variées dans le domaine agricole ou celui de l’entretien routier.

sma-serief-rotochaucheuses

Nouvelle rotofaucheuse axiale de la série F pour tracteurs de fortes pentes.

Deux machines ont tout d’abord été ajoutées ou renouvelées fin janvier 2018 :
– le modèle avant pour tracteurs de pente nommé Série F (100 % nouveau)
– le modèle déportée pour accotement nommé DMG (mise à jour).

 

La nouvelle Série F, déclinée en trois largeurs (180,210,230 mm) bénéficie d’un  boitier renforcé de 125 ch, d’un carter profilé et travaille selon deux sens de rotation (débroussaillage et fauchage). La série DMG (voir photo d’ouverture), également sur trois largeurs (120, 160 200 mm), a quant à elle vu ses composants renforcés pour travailler dans de rudes conditions : raccords hydrauliques à billes, protection de paliers de rotor, sécurité hydraulique, cardan roue libre…
Le reste de la gamme est également très récent puisqu’il comporte quatre autres machines sorties en novembre 2107 :
– la rotofaucheuses axiale arrière RTA,
– la rotofaucheuses axiale arrière en Z nommée RZA,
– la rotofaucheuses axiale réversible avant / arrière, nommée RTPL (jusqu’à 100 ch)
–  la rotofaucheuses axiale réversible avant / arrière nommée RTPH (jusqu’à 200 ch)

Rotofaucheuses axiales avant / arrière, RTPH

Rotofaucheuses axiales avant / arrière, RTPH

La structure et le caisson de la gamme des rotofaucheuses axiales RTA, RZA, RTPL et RTPH est en acier Strenx, un matériau à la fois de haute limite d’élasticité et de grande résistance, tout en étant 20 % plus léger qu’un acier classique. La forme et le poids des marteaux, jusqu’à 1,7 kg, apportent ici la faculté de broyer du bois jusqu’à 12,5 cm de diamètre selon le modèle proposé.

Le rotor de grand diamètre, 140 à 220 mm selon le modèle, assure le broyage des grands volumes de végétaux.Les contre-couteaux, démontables et boulonnés, permettent quant à eux de broyer au plus fin. Le rouleau palpeur se règle pour sa part sur 3 positions, afin de régler la hauteur de broyage de 3 à 9 cm. Enfin, les caissons sont profilés pour éviter les accrochages dans la végétation.

Nicolas MONCEAU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *