Le nouveau broyeur Rabaud "Xylochip 150E" est alimenté par une batterie lithium-fer-phosphate de 48V.

Rabaud propose son Xylochip électrique

Le nouveau broyeur Rabaud Xylochip 150 E est alimenté par une batterie lithium-fer-phosphate de 48 V. Son moteur développe une puissance de 134 kW permettant à la machine de broyer des branches jusqu’à 15 cm de diamètre.

 

Le rotor s’avère polyvalent, puisqu’il peut recevoir des couteaux, des fléaux ou la combinaison des deux. Le rouleau d’alimentation à pas convergents est surdimensionné afin de recentrer les branches et de broyer plus facilement les fourches. La vitesse des rouleaux d’entraînement est réglable de façon à calibrer la taille des copeaux. Rechargeable sur une prise de courant classique en 220 V, ce broyeur dispose d’une autonomie d’environ cinq à six heures pour six à huit heures de rechargement.

Simple permis B
Un système couplé au rotor permet de calculer sa vitesse.

Un système couplé au rotor permet de calculer sa vitesse.

Enfin, l’ensemble sur remorque pèse moins de 750 kg, rendant possible son transport avec un simple permis B. Un système couplé au rotor permet de calculer sa vitesse : si celle-ci est trop basse, le broyeur stoppe automatiquement le rouleau « ameneur ». Le moteur électrique génère beaucoup plus de couple disponible immédiatement, ce qui signifie que le rotor atteint très rapidement sa vitesse de travail, en comparaison d’un modèle équivalent animé par un moteur thermique. En fin de vie, les batteries sont encore recyclables, pour fabriquer des panneaux solaires par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *