Les gagnants 2019 et une partie du jury.

Pellenc décerne les trophées 2019 « Paysagistes pour l’environnement »

Le cimetière paysager de Gleizé (Rhône), un jardin de particulier créé près d’Angers par la coopérative de paysagistes SICLE, le jardin pédagogique Croq’Jardin, remportent la seconde édition des Trophées paysagistes pour l’environnement décernés par Pellenc.

La seconde édition des Trophées Paysagistes pour l’environnement, créés par la marque Pellenc pour promouvoir des créations

Les gagnants de la seconde édition des Trophées Paysagistes pour l'environnement décernés en 2019 par Pellenc.

Les gagnants de la seconde édition des Trophées Paysagistes pour l’environnement décernés en 2019 par Pellenc.

respectueuses de la nature et des paysages, est clôturée. En photo de gauche à droite, les gagnants 2019 : Vincent Chevalier (SICLE), Jean André et Michel Gandolfi (Croq’Jardin), Catherine Rebaud, Ludovic Budner et Stéphanie Prost-Roux (CAVBS). En arrière-plan, Sylvain Girardot, lauréat dans la catégorie « jardins insolites ».

trophees-cimetiere-gleize-NL (250 x 167)

Le cimetière de Gleizé s’étend sur 15 ha, 5000 arbres ont été plantés depuis sa création. Il est entièrement géré en zéro phytos.

Dans la catégorie « jardins responsables publics », le prix de la structure publique revient à la communauté d’agglomération Villefranche Beaujolais Saône (CAVBS) pour son cimetière paysager de Gleizé (Rhône). Créé en 1985, ce cimetière-jardin, lieu de promenade de 15 ha, a évolué avec la mise en place des différents plans et lois encadrant l’utilisation des produits phytosanitaires. Si les interdictions ont été des éléments déclencheurs dans les pratiques d’entretien, les gestionnaires du site avaient déjà pris des initiatives avant leur entrée en vigueur, et ce, notamment en matière de recyclage des déchets verts puis de leur utilisation. En 2018, le passage au « zéro phyto » est devenu opérationnel, mais une forte réduction avait déjà été engagée depuis 2014-2015. Cette démarche écologique s’est accompagnée de formations pour l’équipe d’entretien et d’opérations de sensibilisation et de communication à destination du public.

Dans la catégorie « jardins responsables du secteur privé », la coopérative SICLE (Société d’intérêt commun pour l’environnement dont l’aventure à débuté en 2016) a été primée pour l’écoconception d’un jardin chez un particulier à Angers (Maine-et-Loire). Le jardin a été pensé et

Vue d'une partie du jardin privé créé par la coopérative de paysagistes SICLE.

Vue d’une partie du jardin privé créé par la coopérative de paysagistes SICLE.

conçu en étroite interaction avec le client. Les variations se succèdent, à mesure des déplacements dans l’espace, selon que l’on s’approche ou s’éloigne de la maison. Quatre parties constituent le tout : jardin sec, jardin potager de fleurs et d’eau près de la maison, jardin d’air et partie sauvage. Dans la première, les paysagistes ont travaillé sur les matériaux au sol et en hauteur : barre d’ardoise dans la grave existante, habillage du pignon en lame de bois où interagissent des plantes grimpantes, choix de graminées en limite de propriété avec le voisin…

Pour le concours des « jardins insolites », le public, via les réseaux sociaux, était invité à choisir entre deux projets présélectionnés par le jury. C’est « Croq’Jardin » de la Fédération des foyers ruraux des Bouches-du-Rhône qui a remporté l’édition 2019.  La vocation de Croq’Jardin consiste à sensibiliser sur les bonnes

Une animation dans le jardin pédagogique Croq'Jardin.

Une animation dans le jardin pédagogique Croq’Jardin.

pratiques environnementales à l’aide d’espaces pédagogiques conçus pour l’initiation : potager, espace dégustation et cuisine avec les plantes issues du jardin (cuisine solaire), compostage, milieux humides, biodiversité, vergers, plantes médicinales et utiles en jardinage biologique… L’association développe aussi des actions de formation auprès des collectivités locales et propose l’accompagnement de projets. Croq’Jardin est soutenu par des partenaires publics et privés (conseil régional de PACA, conseil départemental des Bouches-du-Rhône, communauté d’agglomération du pays d’Aix, fondations RTE et 1 % pour la planète).

 

Laisser un commentaire