paysageur1

Paysageur, une belle aventure

Le numéro 2 de la revue Paysageur est disponible, un très beau cadeau pour les fêtes de fin d’année.

La second numéro de la revue Paysageur, celui d’automne-hiver, est disponible. Le lancement a été effectué au Pavillon de l’Arsenal (Paris) en novembre, mais les fondateurs, Claire Fau et Maxime Lancien étaient aussi présents au 28è Salon de la revue du 9 au 11 novembre à la Halle des blancs manteaux où nous les avons rencontrés. Après les « Puissants paysages », c’est paysageur-couvaux « Insaisissables paysages » que les auteurs se sont confrontés. Les 144 pages sont presque insaisissables tellement elles nous transportent avec mots et images au travers d’univers poétiques, scientifiques, concrets et combattants… Il faut s’immerger, refaire surface quelques pages plus loin, reprendre son souffle, passer d’un continent à l’autre, puis repartir dans les étoiles et redescendre dans les paysages marins. L’aventure de ses « insaisissables », nous conduit aussi avec Antoine de Baecque dans les territoires de cinémas, d’autres espaces, ceux de Tarkovski et de Gus Van Sant. Si nous sommes toujours vivants, nous pourrons explorer les mondes des jeux vidéo, autres endroits où l’on se projette dans des espaces inconnus.
Pourquoi lire PaysageurParce que la carte n’est pas le paysage ou parce que nous ne savons plus lire des cartes ? Parce que ces marcheurs « d’une revue qui pense avec les pieds » sont des empêcheurs de tourner en rond ? Parce que la variété des sujets, des illustrations, des végétaux et des jardins croisés, ne peuvent que nous apporter de la réflexion ?
Parce que Paysageur parle à notre raison et nous embrouille dans la déraison ? Oui, pour tout cela. Pour notre enfance et pour le vieillissement P1090037de nos expériences, pour nos rêves et cauchemars, nos voyages et notre surplace, nos attitudes respectueuses de la vie et nos passages à l’acte répétés qui brutalisent. Paysageur fait réfléchir et, pour cela avant tout, il est essentiel de dire merci aux fondateurs et aux auteurs et faire de ce numéro deux un beau succès. Laissez-vous conduire dans les eaux de la rade de Lorient, puis aux Kerguelen et jusque dans les fonds marins avec les cartes géologiques qui donnent d’autres chemins. Attention, marcheurs, dans le Morvan, il faut savoir lire l’histoire de la forêt ! Pour découvrir quelques pages, rendez-vous sur le site du paysageur. Une boutique en ligne vous permettra de vous procurer le numéro 2 au prix de 20 euros.

 

Laisser un commentaire