Le Reform Metron à Salonvert.

Reform : Metron P48 RC, l’innovation européenne du salon

C’est sur le stand Reform qu’il fallait se presser cette année à Salonvert afin de découvrir son porte-outil radiocommandé Metron P48 RC. Les ingénieurs du bureau d’étude du constructeur autrichien ont travaillé durant un an et demi sous de nombreux angles afin de sortir des sentiers battus.

 

Le résultat repose sur un engin hybride de 48 V rassemblant un moteur Kubota essence développant 48 ch, un générateur couplé sur le volant moteur, quatre moteurs de roues électriques et une batterie industrielle du même type que celles utilisées sur les chariots élévateurs. Le moteur Kubota entraîne le générateur qui fournit à son tour l’énergie au pack de batteries et aux moteurs de roues. Ce générateur entraîne également la prise de force avant mécanique. Ces caractéristiques permettent de faire fonctionner entièrement le Metron P48 RC sans utiliser de fluide hydraulique.

reform-p48rc

L’engin radiocommandé est hybride : électrique ou moteur essence.

Les vérins de direction et d’attelage sont équipés, à l’instar des quatre roues, de servomoteurs électriques. L’opérateur commande l’engin via une radiocommande à écran couleur de 4,3” sur lequel s’affichent les informations nécessaires au pilotage et celles liées au véhicule (état de charge de la batterie, etc.). La portée de la radiocommande atteint 400 m. Le constructeur propose de monter, en option, une caméra sur l’engin, permettant au pilote de suivre les images en direct depuis son écran de contrôle. Si besoin, le moteur essence Kubota peut prendre le relais et démarrer automatiquement ou à la demande du pilote.

La structure de l’engin repose sur un châssis à articulation centrale, quatre roues motrices égales à transmission intégrale permanente, un centre de gravité bas et cinq modes de direction différents. Polyvalent, le Metron P48 RC pourra intervenir dans les pentes lesté d’un broyeur à fléaux pour les opérations de débroussaillage par exemple, mais aussi avec une large panoplie d’outils : tondeuse rotative, turbine à neige, chasse-neige, balayeuse… Stephan Ackermann, responsable produits management chez Reform, indique une autonomie d’environ une demi-heure pour des interventions au broyeur frontal, d’une heure avec une tondeuse et d’une heure et demie avec une balayeuse.

reform-galabau-metron (600 x 400)

Le Metron a été récompensé d’une médaille de l’Innovation au salon Galabau en Allemagne.

Le moteur essence Kubota est appelé, ici aussi, à jouer son rôle, via le générateur, pour recharger les batteries. Si le poids de l’engin avoisine la tonne, ce dernier s’avère facile à transporter. La production de la première présérie (machines de démonstration) interviendra en début d’année pour de premières livraisons en avril avec des démonstrations sur le marché français. La fabrication en série est quant à elle programmée en novembre 2019.

Le prix du porte-outil devrait se situer autour des 55 000 € HT. Mais, entretemps, Reform fera probablement encore parler de lui en présentant, au Sima 2019, une version entièrement autonome du Metron embarquant des capteurs et un système laser permettant, par exemple, d’entretenir les vignobles. Ce sera certainement l’un des événements du salon !