Equipements TPAusa dévoile ses nouveaux dumpers, chariots et chargeurs

Ausa dévoile ses nouveaux dumpers, chariots et chargeurs
(©Ausa)

La société catalane Ausa a dévoilé récemment ses nouveaux équipements de BTP. Au menu, des dumpers, chariots élévateurs et télescopiques compacts. Notre sélection.

Ces modèles ont en commun d’améliorer leurs performances en matière de sécurité, de dépollution des motorisations ou d’ergonomie de poste de conduite. Ils sont équipés par exemple d’un nouveau tableau de bord numérique fournissant des messages de sécurité ou bien d’autodiagnostic. Un opérateur de dumper est par exemple averti s’il n’a pas attaché sa ceinture et que la machine dépasse les 5 km/h. Le mécanicien d’atelier peut de son côté diagnostiquer un problème sans avoir besoin de brancher un boîtier spécifique sur la machine.

Dumper D300AHG (3t) d'Ausa.

Dumper D300AHG de 3 t

Cet engin reprend le châssis articulé et la base mécanique du modèle de 4,5 t qui était déjà au catalogue, mais il reçoit un moteur Kubota à quatre cylindres de 18,5 kW mieux adapté à son gabarit et qui répond à la norme Stage V. Il est équipé d’une benne à déchargement latéral et d’une transmission hydrostatique. La forme de la benne permet un champ de vision avant maximal et l’engin peut intégrer des caméras vidéo de sécurité placées sous la benne ainsi que des détecteurs de proximité.

Chariot élévateur tout terrain C501H

Ce modèle est capable de soulever 5 tonnes et de placer sa charge à 5,45 m. Il dispose de la fonction Eco-Mode qui régule le régime du moteur en fonction de la demande, avec une action automatique des freins dans les pentes. Son design améliore de 30 % le champs de vision du conducteur et la cabine bascule pour donner accès au compartiment moteur. Motorisé par un moteur Deutz de 55,4 kW, il peut atteindre 20 km/h grâce à sa transmission hydrostatique.

Chargeurs télescopiques T204H et T235H

Ces chargeurs disposent d’un moteur 3 cylindres Kubota de 32 kW à la norme Stage V et d’une flèche décalée sur le côté droit maximisant l’espace et la visibilité en cabine. Le T204H soulève 2 tonnes et place sa charge à 4,2 m. Le T235H charge jusqu’à 2,3 t et atteint 5 m. La transmission hydrostatique entraine les machines jusqu’à une vitesse de 24 km/h. Elles peuvent franchir des pentes de 42 % et offrent trois modes de directions : deux roues directrices avant, marche en crabe ou 4 roues directrices. 

Bernard Serpentié et Nicolas Louis

 

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Entreprises du paysage
Connaissances végétales
Démarrage à batterie Li-ion

Briggs & Stratton développe l'offre de moteurs InStart

Partenariats tracteurs et pièces

Zetor signe un accord avec TYM et un second avec Kramp

Tondeuses

Grin : un modèle tout-terrain

Salonvert

Interview de Frédéric Bondoux

Gazons

Barenbrug rachète Jacklin Seed

Organisation

Charles-Henri Jarriau dirige Ferri France

Private Equity

Avec KPS, Briggs & Stratton reprend sa liberté d'entreprendre