Équipement TPBobcat prépare sa révolution électrique

Bobcat prépare sa révolution électrique

Le constructeur Bobcat a présenté en avant-première trois machines électriques à batteries lithium-ion lors du grand salon américain de la construction Conexpo, qui se tenait à Las Vegas du 10 au 14 mars.

 

Ces prototypes visent à démontrer que la marque veut se positionner comme un futur leader sur les équipements de chantier électriques. Le premier, dénommé « E17e », est un modèle de 1,7 t doté d'un groupe motopropulseur électrohydraulique breveté. Il semble être la copie plus puissante de la toute première minipelle électrique de Bobcat, la E10e, de 1 t, déjà commercialisée sur certains marchés européens. Le deuxième prototype (photo ci-dessous), S70e, est un skid-steer fonctionnant en mode électrohydraulique.

Bobcat a présenté en avant-première 3 machines électriques à batteries lithium-ion lors de Conexpo.

Le troisième et dernier, un minichargeur sur chenilles baptisé « T76e », propose un fonctionnement à 100 % électrique. Une application spécifique pour smartphone permettrait à l'opérateur, depuis l'extérieur du poste de conduite, de diriger le travail de certains outils montés sur ces machinesBobcat ne communique pas les détails techniques de ces chargeurs mais indique qu'ils ont vocation à offrir des performances similaires à celles de leurs homologues diesels. Pour donner une idée, la charge de basculement de la chargeuse thermique S70 (moteur Stage V) est de 686 kg, et celle du modèle T76 diesel de la future série R est de 3,7 t. Des évolutions prometteuses !

 

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Restructuration

MTD se réorganise en Europe

Allemagne

Le salon Spoga-Gafa 2020 est annulé

Gazole non routier

CNATP : la fiscalité du GNR reportée d'un an

Evénement

Salonvert 2020 : le rendez-vous d'après-crise

Outils de création

Conception de jardin 3D : notre top 5 des offres logicielles

Villes vertes

Une journée mondiale de la toiture végétalisée

Déconfinement

Une étude d'impact du Covid-19 sur la gestion des espaces verts publics

Reprise post-Covid

Val'hor : une campagne massive de communication

Formation

Paris-Blois : création d'un double-diplôme d'architecte-paysagiste