isuzu-m21-utilitaire

M21 d’Isuzu Trucks : des châssis-cabines sans AdBlue

La nouvelle gamme des utilitaires M21 développée par Isuzu Trucks innove avec des véhicules aux performances renforcées tout en étant moins polluants.

 

Ces châssis-cabines d’un PTAC de 3,5 t bénéficient tout d’abord d’une nouvelle chaîne cinématique, modernisée et allégée, qui permet d’augmenter la charge utile.

isuzu-m21-benne

Un véhicule bien adapté à l’activité des entreprises du paysage.

Conçue par Isuzu, leur motorisation diesel de 123 ch, à la norme antipollution Euro 6b, utilise un tout nouveau système de traitement des gaz d’échappement qui ne requiert pas l’adjonction d’AdBlue, et ce, grâce à un catalyseur LNT (Leant NOx Trap ou piège à NOx) réduisant les émissions d’oxydes d’azote. S’ajoute un filtre à particules DPD, traditionnel sur les véhicules de la marque. Isuzu a par ailleurs développé une nouvelle boîte de vitesses manuelle à six rapports qui optimise l’efficacité du moteur tout en diminuant sa consommation. Le premier rapport, par exemple, est court pour aider les démarrages en conditions difficiles.

isuzu-m21-cabine

Un tableau de bord spacieux pour les genoux.

Le constructeur améliore le confort en cabine avec, entre autres, des poignées de portes larges (pour ouvrir avec des gants), un siège conducteur suspendu et réglable selon le poids du chauffeur. De série, les véhicules embarquent un système de freinage ABS optimisé (puissance modulée selon les conditions de charge), la fonction ESC garantissant une trajectoire optimale en cas de perte de contrôle et un dispositif antipatinage (ASR).

Les M21 se déclinent en huit modèles avec des cabines standard, larges ou doubles. Les tarifs se situent dans une fourchette allant de 24 900 à 29 400 € HT, hors options. Ces véhicules offrent différentes possibilités de carrosseries (plateau, benne, fourgon, nacelle…) bien adaptées à l’activité des entreprises d’espaces verts, une clientèle historiquement importante pour la société Isuzu Trucks qui était présente sur le salon Paysalia, en décembre dernier à Lyon.

N.M. et N.L.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *