vertimport-NL-juillet2019 (250 x 188)

L’histoire de Vert Import prend fin

Depuis le 24 avril dernier, le tribunal a jugé que la société HLD Vert Import ne pouvait poursuivre son activité. La liquidation judiciaire a été prononcée.

La société HLD Vert Import n’est plus active dans l’univers des matériels espaces verts et motoculture. Le 24 avril 2019, la liquidation a été

Le stand LS sur le dernier Sima où l'équipe commerciale de Vert Import était présente.

Le stand LS sur le dernier Sima où l’équipe commerciale de Vert Import était présente.

prononcée par le tribunal de commerce de Rennes. L’entreprise importait notamment en France les marques Jo Beau (broyeurs), les tracteurs sud-coréens LS, les tondeuses professionnelles Hustler. Sur les douze salariés, les trois quarts auraient retrouvé un emploi sur le marché ou dans d’autres secteurs.
Pour l’instant, à notre connaissance, seul le constructeur Hustler a choisi un nouvel importateur, il s’agit de la société Imi Jardin qui distribue en France les marques Orec, DaiShin, Grinder, Imi.
Jo Beau est actuellement en recherche d’un autre distributeur et gère directement depuis la Belgique le marché français. Les tracteurs sud-coréens LS sont importés sous contrat par la filiale allemande du conglomérat Hanwha également chargée de la distribution de la marque outre-Rhin (voir notre article dans Moteurs & Réseaux 65 daté avril 2019), mais les services semblent ne plus être assurés sur le marché français. Les autres constructeurs italiens que Vert Import diffusait sans exclusivité (Del Morino et Peruzzo) continuent de distribuer leurs marques et matériels directement.
Il s’agit donc de la fin d’histoire, une belle aventure d’entreprise créée en 1983, qui n’a pas réussi à perdurer malgré les nombreuses tentatives. Nous reproduisons ci-dessous les grandes étapes des dernières années.

4 mars 2019 : HLD Vert Import annonce à ses clients revendeurs une réorganisation avec l’externalisation de son service pièces détachées chez Distribution Service SAS (Les Essarts-Le-Roi). L’entreprise, spécialisée dans les pièces détachées d’origine et adaptables, assurera à compter du 04 mars 2019 le stockage, la distribution et la facturation des pièces détachées Vert Import.

Fin Février 2019 : dernière apparition sur un salon de l’équipe de Vert Import qui participe au Sima sur le stand LS (en photo d’ouverture).

Juillet 2018 : Rodolphe Dubois, repreneur de Vert Import en avril 2015, réorganise sa société à la fois sur le plan des ressources humaines et sur celui de la stratégie de distribution des marques qui est recentrée sur le marché matériels professionnels via les réseaux de revendeurs. Rodolphe Dubois annonce aussi être missionné personnellement (sans aucun lien avec Vert Import) pour créer la filiale du constructeur chinois Sumec en France.

Avril 2015 : Le Tribunal de commerce de Rennes s’est prononcé pour le projet de reprise de Vert Import porté par Rodolphe Dubois et ses associés. Ceci se traduit par la sauvegarde de 11 emplois sur les 41 que comptait l’entreprise. Rodolphe Dubois est un des familiers de Vert Import  pour y avoir travaillé de 2003 à 2005 avec la responsabilité du service exportation. Pour cette reprise, il fait équipe avec des associés et investisseurs. L’entreprise s’est remise au travail sur le secteur de la pièce de rechange et avec la distribution des marques Dormak, Del Morino et aussi des matériels MM.

Janvier 2015 : Les salariés de Vert Import sont encore 41 à se battre pour la survie de l’entreprise créée en 1983. Cette dernière avait été revendue fin 2009 par le fondateur Raymond Le Guevelou à la société FH Holding de Christophe Huet.
De 2009 à 2015, l’entreprise a connu des passages difficiles avec des batailles juridiques que se livraient l’acheteur et le vendeur. Sur Salonvert 2014, l’importateur exposait toute son offre et, particulièrement, les nouvelles marques qu’il avait réussi à obtenir : Shibaura (distribuée aujourd’hui par  Saelen) et LS, mais aussi Bear Cat (marque chez SMA). Marques qui venaient compléter son offre sur le marché professionnel des matériels d’entretien des espaces verts où il diffusait déjà Gianni Ferrari (marque aujourd’hui chez GF France), Hustler, Del Morino, Peruzzo…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *