La Bauma a reçu quelque 620 000 visiteurs et environ 7 300 exposants venus de 63 pays.

La Bauma franchit le record des 620 000 visiteurs

Le plus grand salon de la construction BTP du monde s’est achevé dimanche à Munich, et nous connaissons déjà le nombre de ses visiteurs : plus de 620 000 personnes sont venues de 200 pays. Jamais le salon n’avait accueilli autant de monde en 65 ans d’existence !

Le compteur a révélé 40 000 visiteurs de plus qu’en 2016. L’une de ses particularités reste inchangée: plus du tiers, 250 000, ne sont pas allemands. Les pays voisins sont logiquement ceux dont les habitants sont les plus nombreux. Les quatre plus représentés sont la France, l’Autriche, l’Italie et la Suisse. Toutefois, les organisateurs ont noté une  présence plus marquée que jamais des Japonais, Australiens et Chinois. À eux seuls, ils ont représenté à eux seuls 55 000 personnes, signe de leur intérêt grandissant pour les technologies et machines fabriquées en Occident.

Cette édition de salon se distingue également par sa surface. Elle s’est étendue pour la première fois à 614 000 m². La montgolfière Zeppelin, la grande-roue trônant dans l’aire extérieure FN n’étaient de trop pour mesurer les dimensions de l’enceinte.

Si une telle profusion d’exposants — ils étaient quelque 3 700 venus de 63 pays — ne pourrait être résumée de façon courte, des grandes tendances de nouveautés se sont révélées : le recours à l’électrique, les technologies hybrides, les mises aux normes de moteurs, les aides à la conduite connectées en passant par des services de plus en plus personnalisés et par la robotisation… Nous y avons par exemple croisé des opérateurs manipulant des joysticks à l’intérieur de l’enceinte munichoise et dont les actions se répercutaient sur des chantiers en Arizona ou en Corée du Sud.

Vous pourrez lire de plus amples informations dans notre dossier spécial Bauma, à paraître dans votre numéro de mai.

Rendez-vous à la prochaine édition de la Bauma, au centre des expositions de Munich du 4 au 10 avril 2022.

Laisser un commentaire