L’endothérapie enfin autorisée

L’arrêté du 25 mars 2014, qui modifie l’arrêté du 21 juillet 2010 relatif à la lutte contre le charançon rouge du palmier (CRP), autorise désormais les traitements par injection d’un insecticide à base d’émamectine benzoate sur les palmiers d’ornement.

Cette technique dite d’endothérapie, défendue par le collectif "Sauvons nos palmiers" mais aussi par l’Uniphor (Union nationale des intérêts professionnels horticoles) et des chercheurs comme Michel Ferry (Inra), consiste à injecter le produit chimique dans des trous pratiqués au niveau du stipe.
Selon ses défenseurs, une seule injection de benzoate d’émamectine permettrait de protéger l’arbre pendant un an, offrant ainsi un traitement rapide, à un coût très accessible. Ils pointent aussi du doigt le fait que dans ce cas-là l’insecticide reste confiné à l’intérieur du palmier et réduit ainsi considérablement les risques pour la santé et l’environnement.
L’arrêté fixe précisément les conditions de mise en oeuvre de la technique : « Le traitement est réalisé une fois par an en période printanière du 1er mars au 30 juin. L’injection est réalisée via 2 trous opposés et décalés en hauteur, d’une profondeur allant de 15 à 40 cm, de manière à atteindre, si possible, le centre du stipe. Dans chacun de ces trous sont injectés 25 ml de produit pur. Ces trous sont réalisés dans le stipe du palmier généralement à hauteur d’homme. »
C’est la troisième stratégie autorisée contre le CRP. Les deux premières reposent sur l’association d’imidaclopride et de solutions à base du nématode entomopathogène Steinernema carpocapsae et ne diffèrent que par les modalités de pulvérisation.
En parallèle de cet arrêté, le ministère de l’Agriculture a autorisé la mise sur le marché du Revive de Syngenta (AMM n° 2140041), seul produit du marché à base d’émamectine benzoate homologué pour le traitement des parties aériennes des palmiers d’ornement dans le cadre de la lutte contre le charançon rouge. Le fabricant consacre d'ailleurs une page spécifique à la mise en oeuvre de l'endothérapie.