epos-robot-tonte-husqvarna

Husqvarna : la précision satellite remplace les fils du robot

A l’occasion du « Living City », un événement professionnel organisé par Husqvarna le 1er octobre dans la ville de Göteborg en Suède, la marque suédoise a dévoilé sa solution EPOS, basée sur un système de navigation satellite de précision et qui permet aux robots de tonte de travailler sans fil périmétrique !

 

C’est une petite révolution qu’est en train d’initier Husqvarna. Certes, la marque suédoise n’est pas rigoureusement la toute première au monde à proposer un robot de tonte fonctionnant sans fil périmétrique, puisque le constructeur américain iRobot a déjà fait parler de lui à ce sujet il y a quelques mois, le lancement de ses produits (annoncé d’abord en Allemagne) se faisant toutefois attendre.

husqvarna-livingcity-epos-station-reference

Point clé du système, cette station de référence liée au satellites et au robot.

Leader du marché des robots en espaces verts et fidèle à son image de précurseur, la marque Husqvarna, qui a travaillé de nombreuses années pour mettre au point cette solution, initie donc une technologie très prometteuse et qui pourrait transformer en profondeur le marché. D’autant que certains autres acteurs du robot seraient, selon nos informations, eux aussi en train de fourbir leurs armes…

husqvarna-livingcity-epos-principe

Comme l’illustre cette présentation, le système établit une sorte de triangulation entre les satellites, le robot de tonte et la station de référence installée en hauteur.

C’est grâce à sa solution EPOS, basée sur les technologies de navigation par satellites (systèmes GNSS et RTK), qu’Husvarna propose donc un modèle d’Automower fonctionnant sans fils périmétriques. Comment ça marche ? L’installateur utilise au départ son smartphone : une application permet de déplacer le robot afin de lui faire parcourir un tracé virtuel qui délimite sa zone de travail, mémorisée par le système.

Le guidage satellite travaille ensuite avec une précision de 2 à 3 cm à l’intérieur du périmètre délimité. Pour cela, une station de référence est installée en hauteur dans le jardin (typiquement le toit d’un bâtiment) de façon à ce que la diffusion de son signal soit optimale. Cette borne est à la fois couplée au système satellitaire et au robot, son rôle étant de corriger et d’affiner la trajectoire de ce dernier.

Cette technologie sera disponible dès 2020 auprès d’un échantillon de clients professionnels situés en France, en Suède, en Allemagne et aux États-Unis.

La vidéo ci-dessous illustre le guidage du robot par smartphone pour établir le tracé virtuel de sa zone de travail.

 

Husqvarna emploie également le système satellite EPOS pour initier un concept de rider autonome, de fonctionnement hybride et dédié à la tonte sur de grandes surfaces comme les bordures des pistes d’aéroports. Cette machine porte-outil peut aussi travailler avec une brosse horizontale ou bien des lames à neiges.

Le gestionnaire définit à l’avance, via une application informatique, les zones de travail du rider, son parcours de déplacement pour rallier ses espaces de travail depuis sa base ou bien encore des zones de sécurité où le robot doit stationner si besoin… La machine est 100 % autonome mais un opérateur peut prendre la main via une radiocommande. Le rider fait actuellement l’objet de tests sur plusieurs sites pilotes (aéroports suédois).

Voici une vidéo prise sur le vif du rider autonome en démonstration lors du Living City !

 

Nous reviendrons en détail sur toutes ces technologies dans nos prochaines parutions de Matériel et Paysage.