Le robot de désherbage Tertill de Franklin Robotics avec son panneau solaire.

Husqvarna entre dans le capital de Franklin Robotics

Husqvarna cherche à développer son offre en robots en dépassant le cap de la tonte. Une option est de rentrer dans le capital de partenaires, c’est le cas avec Franklin Robotics.

 

FranklinRobotics2.jpg

Le robot vu par dessous avec ses roues inclinées et le fil nylon.

L’an passé, en avril, c’était passé presque inaperçu hormis chez les geeks et ceux qui suivent les plateformes de crowdfounding, le groupe Husqvarna a acquis 25 % des actions de la start-up Franklin Robotics créée à Boston en 2015. Cette dernière a développé avec une petite équipe de 5 roboticiens experts (l’un d’eux est créateur du robot aspirateur Roomba) le petit robot Tertill dédié au « désherbage ». Il est adapté aux petits jardins potagers ou parterres végétalisés. Doté de panneaux solaires, il se recharge sans avoir besoin du secteur.

FranklinRobotics3.jpg

Vu sous un autre angle, le Tertill chasse les herbes.

Le désherbage selon Franklin Robotics consiste à couper les très jeunes herbes en croissance via un fil nylon. Tertill utilise 4 petites roues motrices très inclinées pour pouvoir avancer sur la terre. Il fonctionne à l’aide de capteurs. Franklin Robotics, qui avait levé quelques centaines de milliers de dollars en crowdfunding, va bénéficier de l’arrivée d’Husqvarna dans son capital pour accélérer la commercialisation du robot ainsi que les développements futurs. Pour le groupe Suédois, Franklin Robotics permettra d’explorer d’autres pistes de robotisation au sein d’un éco-système qui dépasse celui de la pelouse.