Yasushi Fukui est le directeur général de Koki Holdings Europe GmbH et le responsable des affaires internationales de Koki Holdings Co, Ltd.

Hikoki : à l’assaut du marché européen

Depuis l’annonce de son changement de direction, Hitachi Koki Co. Ltd, devenu Hikoki, détaille sa feuille de route pour les années à venir. Le fabricant d’outillage électroportatif projette d’entrer dans le top 3 des spécialistes européens.

C’est fait Koki Holdings Europe GmbH et sa filiale française viennent d’annoncer en conférence de presse le lancement effectif de la marque Hikoki dans les secteurs de l’outillage électroportatif pour le bâtiment, les professionnels, les bricoleurs et les jardiniers grand public ou pro. Prononcez « Hikoki » comme « high » pour haut, évoquant la haute technologie, le haut de gamme… Les machines industrielles se disent « Koki » en japonais. Voici pour l’étymologie de la marque reprenant la branche dédiée aux outils électroportatifs, cédée par Hitachi.

Mais le changement n’arrive pas du jour au lendemain. Il entre dans la continuité du rachat de la branche outillage du groupe Hitachi par le fonds d’investissement américain KKR (Kohlberg Kravis Roberts) au printemps 2017.

C’est une certitude, le rachat par KKR va donner du souffle à cette nouvelle marque dont l’équipe ressent les attentes concernant le sans-fil s’accélérer. Yasushi Fukui (photo d’ouverture), directeur général de Koki Holdings Europe GmbH et responsable des affaires internationales de Koki Holdings Co, Ltd, en est persuadé.

Plus de moyens et de fluidité
Hervé Santin est le directeur du marketing du groupe Hikoki Powertools France.

Hervé Santin, le directeur du marketing de Hikoki Powertools France.

« Notre changement de direction va nous octroyer plus de moyens, de réactivité et de simplicité, explique Hervé Santin, directeur marketing de Hikoki Power Tools France. L’ensemble de nos 400 produits continuera d’être suivi à Lisses, en Essonne, où nous disposons dun site logistique de 6 000 m². Toute demande SAV peut y être traitée en moins de 4 jours ».

Interchangeabilité de batteries

Une souplesse dans les échanges salutaire dans la mesure où Hikoki compte bien s’imposer dans le sans fil, sphère de développement incontournable pour les chantiers. Aujourd’hui, la marque propose 16 instruments dans cette catégorie dont son Multi Volt. Ce concept qui utilise une nouvelle batterie lithium-ion de 36 volts (4 Ah) permet de travaille avec des outils de ce voltage mais reste compatible avec des 18 volts. Une technologie de connexion exclusive détecte la tension et s’ajuste automatiquement. Parmi les outils Muti Volt disponibles, quatre sont destinés, pour le moment, aux espaces verts : un taille-haie, un souffleur, une tronçonneuse et une débroussailleuse. 

Cette batterie à dos munie d'un adaptateur est compatible avec toute la gamme Multi Volt.

Cette batterie à dos, munie d’un adaptateur et compatible avec la gamme Multi Volt, est pensée pour les travaux en hauteur.

 

Les outils filaires sans-charbon, « brushless » font également partie des segments sur lesquels compte se développer rapidement Hikoki. Ils s’avèrent particulièrement prisés dès lors qu’ils suppriment les pertes d’énergie générées par les frictions entre le collecteur et les charbons d’un moteur classique.

L’équipe française donne rendez-vous à Batimat, du 4 au 8 novembre prochain à Paris Nord Villepinte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *