nicolas_euroforest_couverture

Euroforest : la grand-messe de la filière forêt-bois

Pour sa 7e édition, le salon Euroforest aura lieu les 21, 22 et 23 juin à Saint-Bonnet-de-Joux (Saône-et-Loire) sur un site privé de 150 ha. Organisé tous les quatre ans, il devrait accueillir au bas mot 40 000 visiteurs.

 

Top départ ! Début janvier à Paris, les organisateurs d’Euroforest ont présenté officiellement l’édition 2018 du salon en compagnie des grandes organisations professionnelles représentant la forêt publique et privée : Office national des forêts, France Bois Forêt, Union de la coopération forestière française, Forestiers Privés de France et Entrepreneurs des Territoires. L’événement aura lieu dans un contexte économique plutôt favorable pour un secteur industriel qui ne pèse pas moins de 60 Md€ et représente 430 000 emplois à travers ses différentes « branches » : sylviculture, gestion forestière et exploitation, bois-énergie, bois de construction…

nicolas_euroforest_1_2018

 

Porté par ce développement, le salon regorgera plus que jamais de matériels et d’exposants dont le nombre s’est accru de 20 % par rapport à l’édition 2014, laquelle en comptait déjà 300 pour plus de 400 marques. Avec un accent porté sur l’innovation à l’heure où les professionnels voient émerger, pour citer des exemples emblématiques, des outils de télédétection pour étudier l’état des peuplements forestiers, la robotisation et le développement d’exosquelettes afin de réduire la pénibilité au travail, la multiplication d’applications de gestion sur smartphones…

Plus globalement, les nouveaux matériels visent à augmenter la rentabilité des outils de production tout en répondant aux exigences environnementales avec moins d’impact sur les milieux et la biodiversité. Il s’agit de développements importants pour la filière, qui se mobilise aujourd’hui afin d’améliorer la perception des Français vis-à-vis de l’exploitation forestière. Pour mettre tout cela en musique, le parcours du salon a été remanié de façon à faciliter la circulation du visiteur et l’installation des exposants.

nicolas_euroforest_2_2018

 

Courant auparavant sur 3,7 km, la boucle ne mesure désormais que 2,5 km, avec une allée centrale de 900 m. L’accès au site, facilité par les transports (TGV, aéroport, autoroute) devrait aussi aider Euroforest à attirer les constructeurs et revendeurs européens (13 pays en 2014). Enfin, les épreuves de bûcheronnage de Stihl (Timbersports) et de la Coupe de France de tronçonneuse sportive, organisée par la Fédération nationale du sport en milieu rural, assureront une partie des animations. Un programme efficace et tranchant !

En savoir plus sur le salon : cliquez ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *