HistoireRocha : 50 ans et toujours devant

La société Rocha vient de fêter son cinquantième anniversaire dans son fief à Sainte Ménehould. Le fondateur se donne cinq ans passer le relai et réussir son pari en agricole.

Bernard Rocha, 73 ans, fondateur de la société éponyme, est aujourd'hui à la tête d'un groupe de distribution de matériels de parcs et jardins, agricoles et matériels compacts de TP pesant 70 millions d'euros. La société Rocha est implantée sur huit départements* où elle gère ses activités avec des agences spécialisées ou mixtes.
Elle emploie 252 salariés et c'est certainement dans cette success story ce qui réjouit le plus l'entrepreneur. Parti de rien, comme il le rappelle souvent, Bernard Rocha, a su gérer avec clairvoyance ces cinquante ans d'histoire locale. La société est un des leaders incontestés dans sa région et un des tous premiers distributeurs français. Elle aligne 30 centres de profit dont 27 magasins Rocha. Le chiffre d'affaires est réalisé à 50-50 entre les espaces verts et l'agricole avec des grandes marques comme Kubota, Husqvarna, Outils Wolf, Etesia, mais aussi Toro, Noremat, Bugnot, Emak, Grillo, Amazone, Bob Cat (matériels de TP)... Sur le marché des agro-équipements, Rocha Agri est concessionnaire exclusif Massey Ferguson, distributeur Horsch et Kuhn.., dans la Marne, les Ardennes, une partie de la Meuse, de l'Aisne et de la Haute-Marne. L'entreprise distribue aussi la gamme agricole de Kubota dans les départements de l'Aisne, des Ardennes, de l'Aube, de la Marne, la Meuse et la Meurthe-et-Moselle et avec d'autres collègues en Haute-Marne et Moselle. Elle s'est encore développée cette année en achetant un point de vente à Villiers-le-Sec (Haute-Marne) avec la reprise de l'activité parcs et jardins de Nodimat près de Chaumont et va ouvrir une nouvelle agence dans l'Aisne à Saint-Quentin. Bernard Rocha estime que son dernier plus grand défi va consister à transmettre l'entreprise. La volonté est de conserver une structure capitalistique familiale et il compte sur l'arrivée de la troisième génération, particulièrement avec sa petite fille Emeline Schneider. Bernard Rocha a donné aussi des objectifs quantitatifs : "multiplier en cinq ans le chiffre d'affaires par deux et faire aussi bien en agricole et petit TP qu'en espaces verts" La barre est placée à un niveau relativement élevé et la recette de Bernard Rocha est simple et efficace : être moyennement intelligent, savoir où l'on veut aller, tenir le cap même en cas de fortes tempêtes et mettre tout en oeuvre pour réussir. Il conclut avec : "le profit, s'il est nécessaire, reste accessoire, l'essentiel est de se trouver bien avec ceux qui vous entourent et d'être en bonne santé."
En photo de haut en bas : Bernard Rocha, le stand Massey Ferguson, Kubota Agricole avec la présence du champion d'Europe de labour Sébastien Raguet, Emeline et Karine Schneider. Patchwork de photos : le président de Kubota Europe, Nobuyuki ISHII, remercie Bernard Rocha, le plus ancien concessionnaire de la marque, pour les 47 années de partenariat. En dessous, Hervé Gérard-Biard, directeur de la division "tracteurs" de Kubota Europe, indique que de nouvelles pages sont encore à écrire avec l'entreprise Rocha. La société Husqvarna, partenaire de Rocha depuis 1978, remet, avec son directeur commercial Fabrice Pinel, une tronçonneuse HVA 65, un beau millésime de la marque, et invite Bernard Rocha et deux autres collaborateurs à visiter les usines en Suède et découvrir Stockholm. Le dirigeant de Minerva Oil, Olivier Lafarge, remet à Karine et Emeline Schneider quatre places pour assister à la finale du trophée auto du GT Tour au Castelet les 24 et 25 octobre.
*Aisne : 5 magasins espaces verts et 1 agricole, Ardennes : 3 trois bases agricoles et 3 parcs et jardins, Aube : 1 point de vente parcs et jardins, Marne : 4 agences agricoles et 6 parcs et jardins dont la base de Sézanne mixte, Haute-Marne : 2 bases motoculture, Meurthe-et-Moselle : 2 en motoculture, Meuse : 2 en parcs et jardins, Moselle : 2 en parcs en jardins.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

E-commerce