LocationChez Loxam, un CA en hausse

Chez Loxam, un CA en hausse

Loxam vient de publier un chiffre d'affaires 2018 de 1,5 Md€, en hausse de 8 % par rapport à l'exercice précédent. Le groupe va privilégier, cette année, la consolidation de son réseau récemment étendu quitte à réduire sa croissance organique par rapport à l'année passée.

« L'année 2018 a été moins riche en rachat d'entreprises qu'en 2017, Loxam a d'abord tenu à implanter ses différentes entités », explique Gérard Deprez, PDG du groupe France. Il rappelle qu'il n'a acquis que » deux sociétés en 2018 : le loueur sud-francilien NVA Location, dédié à la location et à la logistique des opérations événementielles et l'italien No.Ve. S.r.l., spécialisé dans l'élévation de matériels. Or, la firme-mère confirme qu'elle continuera selon cette feuille de route de consolidation en 2019. Depuis le début de l'année, elle n'a acquis « qu'une » entreprise : UK Platforms Limited, en Grande-Bretagne.

Chiffre d'affaires France ~ 870 M€

Depuis ses débuts en Bretagne en 1967, Loxam s'est implantée dans 22 pays. Pour autant, la part de son chiffre d'affaires en France continue de peser 59 % (contre 61 % en 2017), contre 40 % réalisés à l'international dont 33 % en Europe. Il s'établit ainsi à 870 M€ en 2018. L'association analytique de la location européenne, ERA, table sur une croissance moyenne des marchés de location de 3,4 % en 2019.

La croissance en Europe s'avère inégale selon les pays.

Mais si les indicateurs se montrent positifs en 2019-2020 et que le marché de la location croit au-delà des pourcentages de la construction et du PIB en Europe, l'activité économique du BTP ralentit, note le groupe. En France, elle ne devrait progresser que de 1,1 % en 2019 et de 0,7 % en 2020, d'après Euroconstruct. Autre enseignement, note Loxam : le segment de la location restera haussier en France (+3,5 %), en 2019, mais en moindre proportion par rapport à l'année passée (+5,7%).

Relevant que l'intérêt pour les solutions à moindre impact environnemental et nuisances sensorielles gagne, le loueur a consacré en 2018 le quart de son budget de renouvellement de parc (environ 373 M€), pour des matériels allant dans ce sens : hybrides, électriques, à gaz, biénergie ou encore sur batterie. Dans cette enveloppe avoisinant les 93 M€, 10 % ont été investis dans les matériels dédiés aux espaces verts, proposés à la location dans quelque 260 agences hexagonales « Cette année, précise Stéphane Hénon, directeur général du groupe, nous devrions investir quelque 326 M€ dans le renouvellement de notre parc, tous secteurs confondus ». La part consacrée à l'entretien paysager devrait, elle, représenter 10 %. L'investissement se porte essentiellement sur le remplacement progressif des modèles  thermiques en versions électriques.

Thierry Lahuppe est directeur du segment Matériels chez Loxam France.

Thierry Lahuppe, directeur du segment matériel, précise que Loxam accentuera sa recherche et son développement pour passer de la maintenance préventive à des méthodes de maintenance prédictive, voire conditionnelle. Le potentiel des batteries est également à améliorer. Leur longévité, temps d'autonomie et puissance restent des points noirs.

La transformation digitale est un autre de ses axes majeurs : dans un monde où l'acte de louer se décomplexe, le numérique devient un réflexe pour de nombreux utilisateurs. « Aujourd'hui, nous disposons de 13 000 machines connectées à notre système d'information, dont 2 à 3 % sont adressées aux espaces verts. Ainsi reliées, elles nous transmettent leur localisation, leur activité, leur niveau de charge. Notre objectif est d'étoffer le nombre de nos références ainsi raccordées ».

Photo d'ouverture prise lors de Salonvert2016 à Saint-Chéron (Essonne).

Réagir à cet article

Sur le même sujet

E-commerce

Les Mousquetaires veulent se renforcer dans le digital avec BricoPrivé