PerspectivesKiloutou va investir près de 200 M€ en matériels

Kiloutou va investir près de 200 M€ en matériels

Annonçant un chiffre d'affaires en hausse de 13,5 %, le groupe Kiloutou trace sa stratégie pour les 3 ans à venir. Assis sur deux axes de croissance tant en France qu'à l'étranger, il entend renforcer ses services de location autour des matériels : équipements de protection individuelle, de suivi et en 3D essentiellement.

Kiloutou vient d'annoncer un chiffre d'affaires de 689 M€ (+13,5 %). Les voyants sont au vert également en Italie, Espagne, Pologne et Allemagne, quatre pays où le groupe a installé ses premières filiales.

Intervention en 4h, résolution en 24h maxi

L'année 2019 sera donc sous le signe d'une personnalisation accrue : des outils de contrôle de niveaux de charge ou d'huile, des détecteurs de jeux de pelles... Autant d'instruments de maintenance préventive conditionnelle qui se développeront à moyen terme. Tandis que les techniciens Kiloutou, géolocalisés, s'engagent à intervenir en moins de quatre heures.

Implantée au travers de 561 agences, la marque (nouveaux actionnaires HLDI et HLD Europe) conserve les professionnels en espaces verts parmi ses clients majeurs à conquérir. Leur nombre a augmenté de 8 et 9 %, selon la taille de leurs entreprises, synthétise Olivier Colleau (photo d'ouverture), président exécutif de Kiloutou France.

192 M€ investis dans le matériel

En prévoyant d'investir quelque 192 M€ en matériels (contre 203 000 € en 2018, son record), il axera sur des équipements moins énergivores et visant à réduire la pénibilité au travail. "À l'intérieur de cette enveloppe, une part conséquente -- difficile à chiffrer -- sera dévolue aux accessoires pour pelles et chargeuses dédiés aux paysagistes", confirme Xavier Decoster, responsable marketing Produits chez Kiloutou.

Trois nouveautés high tech

La lutte contre les troubles musculo-squelettiques (TMS) fait partie de ses grands axes de développement. le loueur apporte les derniers réglages à la 3e version d'Ergosquelette, en partenariat avec la start-up nantaise Gobio. Cet équipement de 2 kg, s'apparentant à une armature de sac à dos de randonnée, a été conçu pour soulager les efforts des bras lorsqu'ils travaillent en hauteur. « Permettant de soutenir une charge jusqu'à 3 kg, Ergosquelette permet des entretiens d'espaces verts, des opérations d'élagage ou de taille-haies », précise Vincent Royer, directeur de la transformation numérique. Ce nouvel équipement s'inscrit dans la lignée du concept Kare, proposant de connecter des baudriers de compagnons aux engins de chantier, et de limiter les risques de collision.

Kiloutou propose une offre de location combinant le drone et le pilote. Deuxième offre technologique du moment : le drone et de son télépilote. Développé en partenariat avec la start-up de mise en relation Iva Drones, l'engin doté de capteurs peut effectuer des captations d'images ajustées selon le besoin. Les premières missions sont en cours chez Dalkia et Eurovia.

Creuser le sillon de la mini-pelle
Xavier Decoster, responsable marketing produit chez Kiloutou France indique bénéficier d'un budget spécifique pour de nouveaux produits, mais plurisectoriels.

« Nos 12 minipelles jusqu'à 8,3 t, explique Xavier Decoster, s'accompagne de huit familles d'accessoires, de la préparation des sols au fendage et au soufflage. La gamme d'outillage électroportatif sur batterie, relativement nouvelle va être l'un des segments en fort développement cette année. L'entretien et la taille présentent par exemple onze références supplémentaires en 2019 : de la tronçonneuse bois au souffleur de feuilles, en passant par le taille-haies sur perche ou la débroussailleuse à dos... ».

Plusieurs électriques dévoilées en avril

Quant au développement à l'international, Kiloutou y pense mais à moyen terme. « D'ici deux à trois ans, nous étudierons d'autres pieds à terre tels que les pays scandinaves, les Amériques, certains pays du Maghreb », mentionne Olivier Colleau. Mais le loueur entend d'abord asseoir sa notoriété sur ses terres de conquête. « Nous sommes à la croisée d'une multitude de chemins, image Xavier Decoster. En avril, la marque dévoilera une série de minipelles électriques en avril. Les constructeurs, tenus confidentiels, sont multiples.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Enseigne

Un salon digital chez Espace Emeraude

Animation réseau

Rural Master utilise à fond les visios

Modis