Concours général des métiers 2012La filière Maintenance des matériels à l'honneur

Les trois lauréats du Concours général des métiers en Maintenance des Matériels viennent du lycée professionnel Narcé dans le Maine-et-Loire et de celui de Claude Lehec dans la Manche.

Selon une organisation bien rodée, la première épreuve, écrite, du Concours général des métiers 2012 en Maintenance des matériels s'est déroulait en février dernier. Elle rassemblait 117 candidats issus de 19 académies à l’échelon national. Les neuf meilleurs élèves ont été retenus pour participer en mai à la finale au lycée Georges-Cormier de Coulommiers (Seine-et-Marne).
Dix-huit heures de concentration
Véritable marathon, cette finale comportait trois jours d'épreuves pratiques, à raison de six heures de compétition par jour. Le jury, composé d’enseignants, de représentants de la profession et de techniciens, a évalué les compétences des candidats dans les trois spécialités de la maintenance des matériels : matériels agricoles, matériels de TP et de manutention, matériels de parcs et jardins. Ils sont ainsi successivement intervenus sur un enjambeur, un tracteur agricole et un tracteur articulé en « Matériel agricole » puis sur une débroussailleuse, un robot de tonte et un tondeuse pour les « Matériels de parcs & jardins » et enfin, un tombereau articulé, une chargeuse compacte et un gerbeur dans la catégorie « Matériels de travaux publics & manutention ».
Deux champions issus du TP et un de l'agricole
Les vainqueurs sont (de gauche à droite sur la photo) :
1er prix : Bastien Le Naour, bac pro travaux publics et manutention, lycée professionnel Narcé à Brain-sur-l’Authion (Maine-et-Loire).
2e prix : Alexandre Chartier, bac pro matériels agricoles, lycée professionnel Claude Lehec à Saint-Hilaire-du-Harcouët (Manche).
3e prix : Yoann Lemenand, bac pro travaux publics et manutention, lycée professionnel Claude Lehec à Saint-Hilaire-du-Harcouët (Manche).
Les lauréats ont reçu leurs prix le 10 juillet dans le prestigieux grand amphithéâtre de La Sorbonne en présence de Vincent Peillon, le ministre de l’Éducation nationale.
Les neuf finalistes ont par ailleurs été récompensés par les fédérations professionnelles (DLR, Cismat, Seimat et ASDM) par des bourses d’études dont le montant variait de 500 à 1500 € selon le classement.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Notre magazine

A lire dans Moteurs & Réseaux

Notre magazine

A lire dans Matériel et Paysage