Rentrée littéraireJacques Bachmann explique Noremat

Le fondateur de Noremat, Jacques Bachmann, s'est installé à son établi non pas pour dessiner une nouvelle machine mais pour décrire sa vie de chef d'entreprise. Ce travail de fond s'est traduit par la sortie de "La passion d'entreprendre autrement, Noremat une aventure humaine", publié aux éditions du Pavon dans la collection Patrons lorrains.

En 234 pages, le patron emblématique de l'entreprise créée en 1981, revisite sa vie de fils d’agriculteur passionné par les engins mécaniques et replonge le lecteur dans le fol enthousiasme de l’immédiat après-guerre. Avec lui, on se prend d’affection pour le petit Jacky qui se transformera plus tard en grand Jacques lorsqu’il aura trouvé sa route et choisi de prendre tous les risques inhérents au créateur d’entreprise. Avec lui, on traverse à la fois le temps du machinisme ponctué d’innovations technologiques signées Noremat mais aussi celui de l’homme et de ses amitiés qui lui ont permis de faire grandir son entreprise en évitant les embûches. Au fil des pages, illustrées par Antonio Gacia, le temps n’a plus d’importance, seule compte l’énergie qui circule dans les lignes imprimées, celle d’un homme qui a tout donné pour aller jusqu’au bout de sa passion.
À l’heure où les aiguilles de l’économie et des finances sont plutôt figées sur une partie de cadran en crise, cela fait du bien de prendre une bonne bouffée d’oxygène nous aidant à refixer nos idées, à reprendre un peu de recul pour enfin pouvoir se dire qu’avec une bonne dose de bon sens, du travail, une équipe soudée, des idées en mouvement, l’espoir reste permis.
Merci M. Bachmann.

Réagir à cet article