Effluents phytosanitairesPhytocat : une mini-station de traitement

Le système de dépollution des effluents phytosanitaires Phytocat est compact et simple d'entretien. Il peut être placé en intérieur ou en extérieur, à l'abri de la pluie.

Résolution (www.residusolution.com) propose les stations compactes Phytocat de traitement des effluents phytosanitaires permettant de se mettre en conformité avec l'arrêté du 12 septembre 2006 relatif à la mise sur le marché et à l'utilisation des produits visés à l'article L.253-1 du code rural. La solution Phytocat a obtenu la validation du Ministère de l'écologie et de l'environnement pour les zones non agricoles. Elle est aussi validée pour les activités agricoles (viticulture, cultures légumières...) et équipe déjà plusieurs exploitations. Le Phytocat fonctionne à partir de la dégradation physico-chimique par photocatalyse. Le procédé d'oxydation avancée utilise la lumière et des filtres catalyseurs permettant la dégradation des molécules organiques présentes dans les effluents tels les fonds de cuve, les eaux de remplissage et de rinçage intérieur et extérieur des pulvérisateurs. La machine, reliée à la cuve tampon des effluents, est entièrement automatisée. La dépollution effectuée, il est ensuite possible de réutiliser les volumes traités pour le lavage des appareils de pulvérisation ou bien de les rejeter dans le milieu sans polluer. L'appareil tient sur une palette, il n'est pas bruyant et sa mise en route pour un cycle prend une dizaine de minutes. Résolution commercialise l'appareil, l'installe et étudie le projet en le chiffrant et en proposant la réalisation des plans de l'aire de lavage. L'entreprise est aussi active dans les domaines des traitements de l'air et des nuisances olfactives, des paillages agricoles, horticoles et urbains.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Publication

Plante et Cité : "Déployer la gestion écologique"