à l'occasion de Salonvert Saint-Chéron, Ditch Witch a présenté deux nouveaux porte-outils SK600 et SK1550.

Ditch Witch élargit sa famille de SK

Tarière, préparateur de sol, débroussailleur, trancheuse, cultivateur, godet, fourches, balayeuse, désherbeur… La liste des accessoires compatibles avec les six porte-outils SK est longue. Ditch Witch promet d’étendre encore sa palette en introduisant deux machines.

Le nouveau porte-outils « poids plume » d’une tonne, le SK600 s’insère entre le SK755 et le SK350. Il se distingue tout d’abord par sa faible pression au sol : « elle ne déplacera pas 0,33 bar incluant l’opérateur et minimise ainsi la profondeur des marquages aux sols », assure Thierry Dubuc (photo d’ouverture), technico-commercial chez Ditch Witch, pour le nord de la France. Ensuite, les ingénieurs semblent s’être particulièrement penchés sur l’ergonomie de la machine. Montée sur un matériau souple « Silent bloc », sa conduite s’avère assouplie, l’opérateur prémuni de forts chocs et vibrations. Il bénéficie, par ailleurs, d’une pédale de commandes auxiliairestout comme le modèle précédent — permettant la constance du débit hydraulique et libérant ses mains. De même, le SK600 reprend l’une des forces de son aîné et dispose d’un système de tension au niveau des chenilles, pourvu d’un vérin à graisse : réglage et dépose des chenilles s’avèrent facilités.

Dans le même temps, à Salonvert Saint-Chéron, Ditch Witch dévoilait pour la première fois son plus gros modèle : le SK 1550 de 1,8 tonne. Lui se note davantage d’un point de vue de sa capacité de charge maximale par rapport à son poids : 900 kg et de la pression qu’il délivre. Le fabricant mentionne 255 bars et 60 l/mn. De la même façon que sa petite sœur 600, la machine fonctionne avec un double levier permettant à l’utilisateur de mouvoir isolément ses chenilles et d’un tendeur à graisse. Son moteur peut être contrôlé de façon automatique, un point susceptible de rationaliser les consommations de carburant et d’allonger la durée de vie de l’engin. Enfin, deux lignes hydrauliques auxiliaires lui ont été ouvertes. Ainsi, l’opérateur peut envisager de travailler avec des outils plus massifs que s’il utilisait un porte-outils de moindre classe.

SK 600 SK 1550
Longueur (cm) 204 Longueur (cm) 253
Largeur (cm) 85 Largeur (cm) 129
Hauteur (cm) 139 Hauteur (cm) 148,5
Motorisation Kubota 3-cylindres diesel de 25 ch,
18,3 kW
Motorisation Yanmar 3-cylindres diesel de 45 ch,
33 kW
Capacité de charge maximale (kg) 272 Capacité de charge maximale (kg) 900 (en option)
Hauteur d’articulation (m) 1,93 Hauteur d’articulation (m) 2,4
Rotation à 360°

 

Garde au sol (mm) NC Garde au sol (mm) 230

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *