murvegetal1-web-sept2019

Des nouvelles du mur végétal acoustique Green Sentinel

Ce mur végétal Green Sentinel dans un jardin de particulier sert à réduire le niveau sonore, à embellir le site. Il entre aussi dans un processus d’hortithérapie.

En mai 2018, nous avions présenté dans les colonnes de Matériel et Paysage le mur végétal Green Sentinel, une création de Pascal Peleszezak. Ce mur avait plusieurs particularités. A la fois d’assurer ce que l’on attend d’un mur végétal en matière de réponses à des enjeux environnementaux (réduire les îlots de chaleur dans les zones fortement minéralisées, isoler du bruit, embellir des sites, créer de la convivialité, être un lieu de culture pour

Montage du mur Green Sentinel, en mai 2019, pour La Plume de Vallombreuse,

Montage du mur Green Sentinel, en mai 2019, pour La Plume de Vallombreuse,

le végétal d’ornement mais aussi de production de fruits et légumes…). Ce mur, présenté sur Jardins, Jardin 2018 sur le stand de Gally avait une caractéristique supplémentaire : pouvoir être installé dans des zones sensibles (aéroports, sites stratégiques protégés, écoles, …) grâce

Plantations sur le mur de 13,60 m de long sur 3 m de haut.

Plantations sur le mur de 13,60 m de long sur 3 m de haut. Le mur présente la particularité d’avoir été pensé et conçu avec des ouvertures (baies vitrées en verre de sécurité pour laisser passer la lumière.

à son blindage intégré résistant aux balles (tests réalisés par la Royal Military Academy en Belgique avec des AK-47) ;
Sa conception permet de l’utiliser aussi en mur antifranchissement (par exemple pour protéger les piétions ou cyclistes de la circulation des véhicules). Le mur Green Sentinel est distribué en France auprès des grands comptes par les entreprises du paysage Gally et Terideal (ex groupe Segex).

Penser aux clients particuliers

Plus récemment, dans notre numéro daté août-septembre 2019, nous avons publié un nouvel article, toujours sur le mur Green Sentinel mais dans sa version traditionnelle (sans le blindage). Elle s’avère

Pour réduire le niveau sonore un retour latéral sur la volière a été nécessaire.

Pour réduire le niveau sonore un retour latéral sur la volière a été nécessaire.

parfaitement adaptée aux besoins de la clientèle grand public souhaitant végétaliser à la verticale. Les points forts : gagner de la place, amortir des bruits de voisinage, cultiver ses propres fruits et légumes, délimiter des espaces, gagner de la fraîcheur, embellir, masquer certains endroits… Nous avons visité un chantier réalisé par l’entreprise Robin Jardins (Seine-et-Marne). Le mur a été installé dans une propriété utilisée pour l’aide aux jeunes en difficulté grâce à la médiation animale mais aussi à la découverte du monde animal pour de nombreux publics (élèves, familles, entreprises…). La Plume de Vallombreuse utilise pour cette activité thérapeutique et ses stages des perroquets dont les causeries, cris, sifflements et autres cancans ont provoqué des réactions immédiates du voisinage. L’entrepreneur du paysage, Stéphane Robin, a proposé à sa cliente, Hélène de Vallombreuse, le mur

Photo prise début septembre par l'entrepreneur. Le mur s'est fortement développé malgré la canicule de l'été.

Photo prise début septembre par l’entrepreneur. Le mur s’est fortement développé malgré la canicule de l’été.

végétal acoustique Green Sentinel dont les propriétés ont été spécifiquement réétudiées sur le site par un spécialiste acousticien. Le mur, qui répond parfaitement à cette problématique, est devenu ensuite, au fur et à mesure de la découverte des besoins, un élément entrant dans le processus de la cliente via l’hortithérapie. Les plantations permettent de cuisiner (fruits et légumes, plantes aromatiques) à la fois pour les perroquets et les stagiaires. Sa réalisation est aussi éco-responsable grâce à l’utilisation de réserves d’eau et au choix de végétaux d’origine locale chez des pépiniéristes de la région. Suite à notre visite début juillet sur le site et les fortes chaleur de cet été, nous avons pris des nouvelles récentes du mur : il se porte comme un charme ! La végétation s’est fortement développée comme en témoignent les dernières photos de Stéphane Robin qui imagine déjà d’autres utilisations possibles chez ses clients.

Retrouvez l’article complet dans Matériel et Paysage 149, d’août-septembre 2019.

Laisser un commentaire