daye-mowox

Daye : un conquérant de plus sous la marque Mowoc

Créée en 2006 en Chine, la société Daye est connue des seuls initiés dans l’univers de la motoculture. Pourtant, c’est le premier fabricant chinois de tondeuses !

 

Une discrétion voulue par l’entreprise qui a, jusqu’à maintenant, travaillé essentiellement en OEM pour de grandes marques internationales, et pour les MDD de grandes enseignes aussi. « En 2017, Daye a décidé d’attaquer le marché en direct avec Mowoc, sa propre marque, annonce Laurent Schmitt, responsable du marché français. Nous avons sélectionné les meilleurs appareils de nos gammes pour les proposer à un bon rapport qualité-prix. » Avec un code couleur quelque peu familier…

daye-mowox

Le stand Daye Garden aux Journées des Collections 2018.

Comme beaucoup de fabricants chinois, Daye a établi sa tête de pont européenne en Allemagne. Sa participation aux Journées des Collections est une première pour communiquer auprès des distributeurs, tous circuits confondus. « Nous sommes pour le moment en relation avec Castorama, Mr. Bricolage et CDiscount, indique Laurent Schmitt. Notre implantation en France est pour nous une vraie stratégie commerciale. » Une manière d’amortir l’usine en développant les ventes.

Daye est bien consciente de l’émergence des robots de tonte, qui vont entamer son fonds de commerce. L’entreprise a donc décidé de produire le sien. Le lancement est prévu en 2019, dans une fourchette de prix allant de 400 à 700 €, avec ou sans service. Rien n’est définitivement décidé, mais une chose est sûre pour notre homme : les prix sont en train de chuter. Alors…

P.G.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *