muller-entreprise-catherine-thierry-paysage

Catherine et Thierry Muller passent le relais à trois cadres

Catherine et Thierry Muller viennent de céder leur entreprise à trois de leurs cadres. Ils ont privilégié le choix de préserver la continuité du travail accompli depuis bientôt 40 ans.

 

L’entreprise du paysage Thierry Muller n’est plus à vendre. L’opération a été réalisée discrètement avant les fêtes de Noël par les dirigeants, Catherine et Thierry Muller, lesquels ont choisi de passer le relais à trois de leurs cadres.

muller3-NLfev2018-BD

Thierry Muller a fondé son entreprise voici presque 40 ans.

La société alsacienne, créée en partant d’une feuille blanche par Thierry Muller en 1980, est spécialisée dans les aménagements qualitatifs. Elle emploie une centaine de salariés sur deux sites et réalise entre 12 et 15 M€ de chiffre d’affaires annuel (pour l’historique, voir notre reportage publié en janvier 2014 dans le numéro 99).

muller2-NLfev2018-BD

Catherine Muller reste dans l’entreprise pour accompagner les repreneurs.

« Nous nous étions toujours dit que nous prendrions une décision le plus tôt possible, sans y être forcés par l’âge. Sachant qu’aucun de nos enfants ne souhaitait prendre la relève, nous avons cherché des solutions. Lorsque, l’an passé, nous avons informé nos salariés [loi Hamon] de la mise en vente, trois cadres se sont manifestés. Nous avons cherché avec eux et les partenaires bancaires la meilleure option pour mener l’opération dans les meilleures conditions. La signature s’est déroulée le 22 décembre dernier. Ce choix nous permet de pérenniser l’entreprise et le travail accompli en équipe. Nous sommes sortis du capital et entrés au conseil de surveillance afin de pouvoir accompagner cette démarche », explique Catherine Muller.

Un chantier du groupe Thierry Muller.

Un chantier du groupe Thierry Muller.

Les trois nouveaux dirigeants connaissent bien les rouages de l’entreprise. Ils ont tous effectué une carrière maison. La société est désormais présidée par Guillaume Schneider, précédemment directeur d’exploitation. Il est accompagné par deux directeurs généraux, Laure Munzing, ingénieur au bureau d’études, et Franck Jehl, qui dirigeait l’agence de Richwiller. Catherine Muller reste dans l’entreprise jusqu’à faire valoir ses droits à la retraite.

« Nous sommes tellement habitués à transmettre des ouvrages en devenir à nos clients, évoluant au fil du temps avec le végétal, que nous avons certainement intégré cette façon d’être dans nos mentalités, y compris pour notre entreprise », se plaît-elle à penser. Et d’insister sur la richesse d’une entreprise de main-d’œuvre : « Ce sont les ressources humaines qui font la qualité du résultat livré au client. » Ce moment fort de l’histoire de l’entreprise Thierry Muller reflète donc l’image du travail fourni depuis bientôt 40 ans.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *