ElagageUne Charte de qualité pour la formation

Dans le cadre de l'édition 2013 du salon Paysalia, Benoît Claude, élagueur, membre de l'Unep et président de la commission de suivi de la Charte de qualité de la formation en élagage, et Romain Musialek, formateur à la MFR de Pointel (Orne) et président de la SFA (Société française d'arboriculture), ont présenté les démarches engagées depuis plusieurs a

Dès la fin des années 1990, des formateurs membres de la Société française d’arboriculture ont commencé à travailler à l’harmonisation des référentiels de formation en élagage. Un travail qui s’est poursuivi à partir de 2005 avec l’Unep représentant les entreprises du secteur privé, les associations Hortis (responsables d’espaces Nature en ville) et l’AITF (Association des ingénieurs territoriaux de France) pour le secteur public ainsi que la MSA. L’élaboration d’une Charte de qualité de la formation en élagage a abouti en 2008.
« Le métier d’élagueur est relativement récent en France, à peine une trentaine d’années. Au départ, il existait seulement une poignée de centres de formation dans ce domaine. Depuis une dizaine d’années, on assiste à une croissance exponentielle de leur nombre, avec une disparité dans la qualité des formations, malgré l’existence d’un référentiel national. En 2005, on recensait 20 centres proposant le CS Taille et soins aux arbres contre près de 45 aujourd’hui ! La charte a pour objectif de mettre en avant les centres qui proposent une démarche de qualité et de sécurité pour les apprenants », explique Romain Musialek.

Plusieurs critères à remplir
Les signataires s’engagent notamment sur un taux d’encadrement d'un formateur pour cinq stagiaires en phase d’initiation et d'un pour huit par la suite, sur l’utilisation d’un matériel adapté, en nombre suffisant et en parfait état, ainsi que sur la composition des équipes pédagogiques et la formation régulière des intervenants.
Pour pouvoir signer la charte, les centres de formation doivent présenter un dossier auprès d’une commission spécialisée composée de représentants de l’Unep, du secteur public via les associations, de la MSA et des centres de formation déjà engagés. Le dossier est validé pour une durée de cinq ans avec des compléments à fournir tous les ans.

Quinze centres de formation signataires
Voici la liste des quinze centres signataires de cette Charte de qualité, classés en fonction de l'année de signature :
2009
- CHEP du Tremblay-sur-Mauldre (78)
- CFPF de Châteauneuf-du-Rhône (26)
- CFPPA de Nérac (47)
- CFPPA de Pontivy (56)
- CFPPA de Saint-Germain-en-Laye (78)
- MFR de Pointel (61)
- CFPPA d’Angers-Le-Fresne (49)
- MFR de Sainte-Consorce (69)
- CFPPA d’Auterive (31)
- CFPPA forestier de Bourgogne (71)
2010
- MFR de Javols (68)
- CDFAA Pyrénées-Atlantiques (64)
2012
- Greta du Livradois Forez (63)
2013 (signature sur le salon Paysalia)
- CFPPA de Saintes (17)
- CFPPA de Tours-Fondettes (37)

 

Réagir à cet article

Sur le même sujet