UNEPLe président réélu

Lors du 45ème congrès de l'Unep, qui se tenait du 13 au 16 octobre en Corse, Emmanuel Mony a vu son mandat de président reconduit pour 3 ans.

Emmanuel Mony, l'ancien président de l'Union nationale des entreprises du paysage (Unep), bénéficie de trois années supplémentaires pour poursuivre, avec les membres de son bureau, les travaux initiés depuis trois ans.
Les modes de consommation évoluent
Avec la crise économique de 2008 et la montée des préoccupations environnementales, les modes de consommation des Français évoluent. Ils cherchent désormais à consommer moins pour consommer mieux et, d'après plusieurs enquêtes, retournent au jardin.
Les clients de demain auront besoin de multi-spécialistes, capables de réaliser l'ensemble des prestations dans le jardin. Ils auront aussi besoin de plus en plus de rêve pour concrétiser leurs achats, tout en s'intéressant au retour sur investissement. Le professionnel devra également les convaincre que leur achat s'inscrit pleinement dans une démarche de développement durable.
Trois axes de travail prioritaires pour l'Unep
Pour répondre à ces évolutions, l'Unep prévoit de mettre l'accent sur trois axes principaux ces prochaines années :
    - Affirmer l'identité des entreprises du paysage : pour cela, l'Unep va développer une marque grand public destinée à revaloriser le métier et expliquer aux particuliers qui sont les professionnels du paysage et ce qu'ils font.
    - Affirmer le professionnalisme des entreprises du paysage : l'organisation professionnelle va développer les règles professionnelles, la formation, l'innovation environnementale, technique et commerciale, et l'expérimentation.
    - Affirmer l'engagement des entreprises du paysage à satisfaire leurs clients et à respecter l'environnement : l'Unep va se mettre en relation avec les organisations de consommateurs et de défense de l'environnement.
 
 

Réagir à cet article

Sur le même sujet