DécèsAndré Costanzo nous a quittés

C'est avec émotion que nous avons appris le décès d'André Costanzo, 67 ans, le dimanche 6 décembre. Ses obsèques se sont déroulées à l'Eglise Saint-Martin (45 160 Olivet) le vendredi 11 décembre. De nombreux amis, collègues de travail, golfeurs, étaient présents pour lui rendre un dernier hommage et soutenir sa famille. Durant la cérémonie, Gérard Grivotet (directeur de John Deere Crédit) a exprimé le sentiment général des proches du défunt : « André était un Monsieur comme on en rencontre peu dans l'existence ». Plusieurs concessionnaires étaient dans l'assistance : ceux qu'il a accompagnés tout le long de sa vie professionnelle, d'autres, plus jeunes, qu'il a également marqués. L'entreprise Deere & Co, pour laquelle André a œuvré toute sa carrière, a témoigné son attachement par la présence de nombreux collaborateurs. Claude Baudeau, ancien directeur général de la division marketing en France, a prononcé une prière pour la famille et les amis. Phil Parisien, le directeur général en titre, était là. Des anciens collègues, actifs chez d'autres constructeurs (Honda, Kubota, Outils Wolf, Paget...), se sont aussi recueillis in memoriam. Tous ont formé les nombreux rangs, emplissant la paroisse par la chaleur des liens affectifs tissés toute une vie. Une vie bien remplie. André était un homme de cœur et de conviction dans l'univers du machinisme. Il avait lancé la division espaces verts de John Deere France et formé ses homologues dans les autres pays européens. Il fut aussi le président du groupe Matériels espaces verts du Sygma (Syndicat des constructeurs de machines agricoles et d'espaces verts). Il avait pris sa retraite en septembre 2003. Il était de la génération des bâtisseurs, de ceux qui ont contribué à faire évoluer le marché. Homme de relation, il était proche du terrain et s'impliquait activement. Selon lui, le commerce devait s'effectuer en tissant des liens, en menant de véritables confrontations et en exprimant son opinion. Nous adressons nos sincères condoléances à son épouse, à ses enfants et à ses petits-enfants.

Réagir à cet article