Toitures végétaliséesLes bâtis verdissent grâce aux Jardins de Gally

La 21e Conférence sur le climat, Cop21, se prépare pour le 30 novembre dans la capitale et le « Paris de l'avenir » se projette... Les Jardins de Gally prennent part à ces événements en proposant sur les berges de Seine un mur et d'une toiture végétalisés.

Les Jardins de Gally et les Ciments Calcia réaffirment leur volonté de réintroduire la nature en ville. La ramification entre le fabricant de béton, Ciments Calcia et le paysagiste Gally s’est faite par leur adhésion commune au « Vivant & La Ville ». Les Ciments Calcia cherchaient à s’associer à un créateur de structures végétalisée. Les Jardins de Gally ont été choisis. « Cette réalisation avec un fabricant de matériaux à l’intention du grand public est une première pour nous, explique Christophe Boutavant, ingénieur Paysage, Environnement et Développement aux Jardins de Gally, même si nous avions déjà participé à la communication d’entreprises BTP par d’autres canaux ». À l’orée 2020, la ville de Paris (pour ne citer qu’elle !) devra arborer pas moins de 100 hectares de murs et de toitures végétalisées…Outre le caractère esthétique de ce type de murs, la végétalisation du bâti a montré qu’elle pouvait réduire l’effet d’ilot de chaleur par ombrage et évaporation d’eau.

 

(copyright AlexisToureau)

Réagir à cet article