EuropeL'ELCA s'ouvre à l'Est

L'association européenne des entrepreneurs du paysage accueille les structures représentant les entreprises bulgares et roumaines.

L’ELCA vient d’accueillir en son sein les associations roumaine et bulgare des entreprises du paysage. Le groupe compte maintenant 23 associations membres sur le territoire européen. Les deux nouveaux entrants souhaitent développer dans l’ELCA leurs échanges avec les autres associations nationales. Leurs principaux sujets d’évolution concernent l’organisation de la formation professionnelle initiale pour les élèves et de la formation continue ainsi que la gestion et la direction des entreprises. L’APLB (Bulgarie) et l’AAPR (Roumanie) veulent prendre aussi une part active aux revendications de l’ELCA face aux instances européennes du Conseil et de la Commission.
Emmanuel Mony, président en titre de l’ELCA a commenté l’adhésion des deux nouveaux membres en ces termes : « …nous devenons plus forts et efficaces, en continuant sur cette lancée nous allons pouvoir accueillir d’autres pays membres de la CE. Nous avons besoin de chaque voix nationale pour que la Commission adopte des programmes augmentant la place du végétal en ville afin de répondre aux besoins du citoyen européen et au problèmes liés au changement du climat ». L’ELCA devrait organiser dès l’automne prochain à Barcelone un échange sur le thème des différentes initiatives des « villes vertes » en Europe. Fondée en 1963, l’ELCA défend les intérêts des entreprises du paysage au niveau européen, elle représente plus de 80000 entreprises. En plus des 23 associations nationales affiliées, elle a élargi son champ d’action en accueillant cinq associations d’outre-mer comme membres partenaires.

En photo : Emmanuel Mony préside l’ELCA, l’association regroupe 23 membres en Europe.

Réagir à cet article